Réunion entre le Fatah et le Hamas pour dénoncer le projet israélien d’annexion

Fatah

Une rare réunion entre les frères ennemis palestiniens du Fatah et du Hamas a eu lieu jeudi en visioconférence pour dénoncer le projet israélien d’annexion en Cisjordanie, au moment où le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, consulte responsables américains et sécuritaires pour établir son plan d’action.

Le Hamas, mouvement islamiste, et son rival laïc du Fatah considèrent qu’il s’agit d’un projet “très dangereux” et “assez important pour mettre de côté leurs différences”, selon l’analyste palestinien Ghassan Khatib.

Les deux formations sont à couteaux tirés depuis 2007, année où le Hamas a pris le contrôle de l’enclave palestinienne au terme d’une quasi guerre civile, un an après avoir remporté les législatives. Depuis, tous les efforts de réconciliation ont échoué.

Le mouvement islamiste avait récemment appelé à “l’union de la classe politique” palestinienne face au plan américain pour le Proche-Orient, rejeté en bloc par les Palestiniens dès sa présentation fin janvier et également dénoncé par l’ONU, les Européens et la Ligue arabe.

Le plan américain prévoit l’annexion par Israël de colonies et de la vallée du Jourdain en Cisjordanie, territoire occupé depuis 1967 par Israël, et la création d’un État palestinien démilitarisé sur un territoire restreint avec la Cisjordanie et la bande de Gaza, distantes d’une cinquantaine de km, reliées par un corridor.