Sahel : Macron reporte le Sommet de Pau suite à l’attaque au Niger

macron
macron

71 soldats Nigériens ont été tués ce mardi dans une attaque terroriste contre un camp militaire. La France a alors décidé de reporter le Sommet qui était prévu lundi à Pau, consacré à l’opération Barkhane et à la force G5 Sahel, pour début 2020.

L’armée nigérienne a subi une lourde perte ce mardi, avec la mort de 71 soldats. Un évènement qui survient quelques jours seulement après la mort des 13 soldats français au Mali et qui avait donné lieu à de nombreuses remises en question sur la légitimité de l’opération Barkhane. A cet effet, Macron avanit annoncé le 4 décembre, à l’issue du Sommet de l’OTAN, une rencontre avec les Présidents du Mali, du Burkina Faso, du Niger, du Tchad et de la Mauritanie pour la tenue d’un Sommet le 16 décembre à Pau.

Ce sommet devait être l’occasion de « clarifier » la position française au Sahel, qui fait l’objet de nombreuses contestations. En effet, celle-ci est vue par beaucoup comme une opération à des fins néocolonialistes. Macron attendait alors de cette rencontre que les dirigeants africains explicitent leur besoins et « assument » leur responsabilité quant à la nécessité de la présence européenne sur place, que beaucoup considèrent comme « ambiguë ».

Par ailleurs, la France a exprimé le souhait de voir les pays européens davantage impliqués dans la cause et a demandé leur soutien lors du Sommet de l’OTAN. A ce titre, il a été prévu le lancement de l’opération Tacouba, dont les avancées et les forces impliquées restent encore inconnues.