Saisie à Oujda de plus de 58.000 comprimés d’ecstasy

 

Le service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda a procédé, mercredi, à la saisie de plus de 58.000 comprimés d’ecstasy et à l’arrestation de deux individus pour leur implication présumée dans cette affaire concernant la détention et le trafic de drogue.

Les deux mis en cause, dont un ayant des antécédents judiciaires et l’autre hollandais d’origine marocaine, ont été arrêtés sur la base d’informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, indique un communiqué de la préfecture de police d’Oujda. En plus de 58.351 comprimés d’ecstasy, l’opération a permis également la saisie de deux véhicules, dont un 4/4 qui aurait servi au transport de cette drogue, précise le communiqué, ajoutant que les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du Parquet général compétent, pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire et identifier d’éventuels complices.

Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de la sûreté pour la lutte contre le trafic de drogue, notamment des psychotropes, relève le communiqué.