Sanctions pécuniaires à l’encontre de BMCE Bank Internacional Madrid

BMCE Bank Internacional

Le Conseil d’Administration de BMCE BANK INTERNACIONAL – BBI Madrid – Filiale espagnole de BANK OF AFRICA BMCE Group, a révoqué en juillet 2018 M. Radi HAMUDEH, ancien Directeur Général, suite à des manquements et irrégularités qu’il a commis, notamment relatifs à sa propre rémunération, et dissimulés au Conseil d’Administration de BBI Madrid.

Depuis lors, M. Mohammed BENCHAIB, officie en tant qu’Administrateur Directeur Général de BBI Madrid et un plan fut élaboré et mis en œuvre permettant, aux termes de quelques mois seulement, de régulariser l’ensemble des manquements et irrégularités commis par l’ancien Directeur Général et relevés par la Banque d’Espagne.

A noter que ces manquements et irrégularités de l’ancien Directeur Général révoqué par le Conseil d’Administration de BBI Madrid dès qu’il en a pris connaissance n’ont, à aucun moment, porté préjudice aux intérêts de la clientèle de BBI Madrid ni mis en question la situation financière ou la solvabilité de cette Filiale. Ils ne mettent en cause, ni l’honnêteté ni la moralité des Administrateurs de cette filiale dont la majorité d’entre eux – hormis les Administrateurs Indépendants – ne perçoivent aucune indemnité au titre de cette responsabilité.

En effet, BBI Madrid affiche des ratios de rentabilité et de solvabilité significatifs et entretient, à travers son Conseil d’Administration et son Directeur Général actuel

Benchaib, des relations de respect et de confiance avec son Autorité de Supervision, la Banque d’Espagne.


En dépit du fait que le Conseil d’Administration de BBI Madrid et ses membres ont été trompés par l’ancien Directeur Général, la Banque d’Espagne a publié vendredi 17 juillet 2020 les sanctions pécuniaires, uniques sanctions du reste, imposées à BBI Madrid ainsi qu’aux membres de son Conseil d’Administration, actuels ou qui avaient exercé le mandat d’Administrateur dans le passé.

Toutefois, l’ancien Directeur Général, révoqué par le Conseil d’Administration de BBI Madrid en juillet 2018, a quant à lui, été sanctionné d’une lourde amende et interdit d’exercer la fonction de dirigeant ou d’Administrateur d’une quelconque institution financière pendant plusieurs années.

Ce genre de publication sur le site de la Banque d’Espagne est observé régulièrement chaque année et concerne plusieurs institutions financières exerçant leurs activités en Espagne.