A LA UNEMonde

Sécurité maritime: l’UE et le Japon mènent un exercice naval conjoint

L’Union européenne (UE) et le Japon ont mené le 16 octobre un exercice naval conjoint au large des côtes du golfe d’Aden et de la mer d’Oman, indique, lundi, un communiqué du Service européen pour l’action extérieure (SEAE).

L’exercice naval, qui impliquait des ressources de la Force navale de l’UE en Somalie – Opération Atalanta et de la Force maritime d’autodéfense japonaise, s’inscrit dans le cadre des efforts visant à renforcer la sécurité maritime et à lutter contre la piraterie, précise le SEAE.

Cet exercice fait suite à plusieurs autres activités navales conjointes UE-Japon, y compris un exercice conjoint UE-Japon-Djibouti en mai 2021, rappelle le communiqué.

« La nouvelle stratégie de l’UE pour la coopération dans l’Indo-Pacifique appelle à davantage d’activités conjointes avec les partenaires indo-pacifiques pour promouvoir la sécurité du transport maritime sécurité dans la région« , souligne le SEAE.

L’UE, ajoute-t-on, « reste déterminée à maintenir l’ordre international fondé sur des règles, notamment grâce à une coopération maritime pratique en matière de liberté de navigation et de survol, afin de garantir la sécurité des routes maritimes et de protéger le domaine maritime mondial de toutes les menaces« .

« Avec ses partenaires indo-pacifiques, l’UE contribuera davantage au maintien et au renforcement de la stabilité, de la sécurité, de la prospérité et du développement durable de la région« , conclut le communiqué.

Lancée en décembre 2008, l’opération Atalanta de l’UE vise à lutter contre les actes de piraterie et les vols à main armée au large de la Corne de l’Afrique et dans l’océan Indien occidental.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page