ban600
credit agricol

Sidi Slimane: Rencontre de communication sur les perspectives de développement de l’entreprenariat des jeunes

Sidi Slimane: Rencontre de communication sur les perspectives de développement de l’entreprenariat des jeunes

Les perspectives de développement de l'entreprenariat des jeunes ont été au centre d’une rencontre de communication organisée, jeudi, à l’initiative de l’association des jeunes entrepreneurs de Sidi Slimane (AJES).

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre d’une série de réunions organisées par l’AJES, au profit des petites et moyennes entreprises (PME), s’assigne pour objectif de promouvoir l’entreprenariat et d’aider les jeunes à accéder aux moyens de financement, dans une perspective de développement de l’économie de cette région.

S’exprimant à cette occasion, le président de l’association, Abdelkhalek Lahmar a mis en avant les efforts déployés pour l’encadrement, la formation continue, la sensibilisation, le développement, l’accompagnement, le financement des projets et l’échange des expériences avec d’autres opérateurs économiques.

"La finalité est de sensibiliser les jeunes entrepreneurs pour être au courant des programmes lancés par le gouvernement et les acteurs concernés", a souligné Lahmar, rappelant que les Orientations Royales contenues dans le discours de l'anniversaire de la révolution du Roi et du peuple mettent l’accent sur le rôle clé que joue l’emploi des jeunes dans la création et la distribution des richesses.

→ Lire aussi : Maroc: la Banque Mondiale donnera la priorité à la jeunesse et à l’emploi pour la période 2019-2023

Il a, par ailleurs, fait savoir que le rôle de l’AJES, en tant qu’intermédiaire entre les jeunes entrepreneurs de la régions et les institutions nationales, vise à "attirer l’attention des responsables sur l’existence d’une frange de jeunes entrepreneurs locaux qui aspirent au développement de la province et qui ne demandent qu’à être soutenus dans leurs initiatives".

Pour sa part, le représentant de la Caisse centrale de garantie (CCG), Abderrahmane Ouacham a expliqué que "le rôle de la CCG est de faciliter l’accès des PME aux différents types de financement bancaire, à travers différents produits offerts pour l’accompagnement de l’entreprise depuis sa création".

Selon lui, la CCG, en tant qu’établissement public à caractère financier, contribue à donner une impulsion à ces initiatives en encourageant la création, le développement et la modernisation des entreprises et en mettant à la disposition du secteur financier différents produits pour répondre aux besoins de ces entreprises tout au long de leur cycle de vie.

Le responsable a, par ailleurs, rappelé que la CCG s’est engagée dans le financement de l’amorçage et de l’innovation pour assurer le financement et le suivi des start-ups, notamment au cours des premiers stades de création.

Cette rencontre, qui s’est déroulée en présence des représentants des institutions nationales et des responsables concernés par le domaine, constitue une occasion pour échanger autour des priorités du plan d'action à adopter dans le domaine de la formation et de la communication au profit des jeunes, en vue de la promotion de l'entreprenariat dans la région de Sidi Slimane.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :