SNA : Appel à valoriser les stratégies de communication digitale dans la promotion des prochaines éditions

SNA
SNA

Les organisateurs de la Semaine nationale de l’Artisanat (SNA) sont conscients de l’impératif de valoriser les stratégies de communication digitale pour promouvoir les prochaines éditions, a indiqué le directeur général de la Maison de l’Artisan (MDA), Abdallah Aadnani.

Vu les progrès technologiques que connaît le monde, le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale et la Maison de l’Artisanat sont conscients de l’impératif de développer les mécanismes de communication et les rendre plus basés sur le digitale et le numérique, a déclaré M. Aadnani à la MAP, relevant que les organisateurs examinent une stratégie pour développer et promouvoir le secteur de l’artisanat à tous les niveaux et mettre en place des programmes d’accompagnement des artisans à travers des formations en communication.

“Ceci nous permettra de garder contact avec les grands rendez-vous internationaux, auxquels le Maroc prend part, en l’occurrence +Index+, +Maison et objet+ et +New York Now+ d’autant qu’il rend possible la découverte de nouveaux marchés, en Amérique et en Asie, surtout au Japon qui s’intéresse beaucoup au produits marocains”, a-t-il poursuivi.

Ainsi, explique-t-il, les petites et moyennes entreprises marocaines auront l’occasion de faire connaître leurs produits à l’international en vue de l’exporter.

M. Aadnani a également fait savoir que des hommes d’affaires seront désignés pour faire la voyage vers les marchés ciblés, afin de présenter et promouvoir les produits marocains, notamment en matière de décor.

S’agissant des préparatifs de la SNA, M. Aadnani a indiqué que la préparation s’étale sur une durée de 8 mois, en commençant par le lancement des annonces, passant par la présélection des artisans qui vont y prendre, en arrivant à la construction de l’espace qui va abriter le Salon.

“Cette année nous avons veillé à ce que la répartition se fera par quartiers artisanaux et non par régions”, a souligné le DG de la MDA, expliquant que ceci permet aux artisans du même métier de tisser des liens entre eux et de développer davantage les relations commerciales, et aux visiteurs de se diriger directement vers le métier qu’ils veulent.

Aux côtés du purement artisanal, des conférences sont tenues en marge du Salon, et ce en coordination avec les artisans et les directeurs régionaux et provinciaux, a-t-il conclu.

Organisée à l’initiative du ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, à travers la Maison de l’artisan, cette édition de la SNA vise à construire une image de marque de l’artisanat marocain, faire de cet événement un espace de rencontres incontournable pour les artisans qui souhaitent mettre en valeur leurs créations, s’informer sur l’évolution des tendances et trouver de nouveaux débouchés, ainsi qu’aider à la commercialisation du produit tout en préservant et améliorant les revenus des artisans.

Aménagé sur 50.000m2, ce salon accueille environ 1.200 exposants, issus des 12 régions du Maroc, artisans individuels, coopératives et entreprises d’artisanat, représentant tous les métiers et les arts de l’artisanat marocain.

La 6ème semaine nationale de l’artisanat connaît la mise en place d’un stand spécial dédié à la préservation des métiers menacés de disparition, le prolongement de la période d’exposition d’une à deux semaines, et la participation de plusieurs pays amis en tant qu’invités d’honneur : La Tunisie, la Mauritanie, le Chili, l’Indonésie et l’Inde.