Soudan: Les dommages causés par les inondations nécessitent en urgence 31 millions de dollars

Les Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé que le Soudan éprouve un besoin urgent de 31 millions de dollars pour continuer à répondre aux besoins pressants provoqués par les inondations, et à faire face à la propagation de maladies sur les quatre prochains mois.

Dans un communiqué publié lundi, le bureau de l’UNICEF au Soudan a indiqué que tous les efforts sont entrepris pour venir en aide aux milliers de familles touchées par ces inondations, les plus dévastatrices qu’a connu le pays depuis plus d’un siècle, ajoutant que des milliers de familles ont été délogées, ce qui a conduit à un besoin accru en matière de vivres, d’eau et d’installations sanitaires.

Les chiffres officiels font état de 770.000 personnes, dont 438.000 enfants, affectées par les inondations qui ont frappé les 18 États du Soudan et détruit plus de 146.000 maisons, obligeant les familles à chercher refuge dans les écoles alors que plusieurs d’entre elles sont restées sans abris, a précisé la même source.

Alors que les inondations commencent à s’atténuer, le risque de contracter des maladies d’origine hydrique, notamment le choléra et le paludisme, augmente en mettant davantage de personnes en danger particulièrement les enfants qui souffrent également de pénurie alimentaire, a affirmé le représentant de l’UNICEF à Khartoum, Abdullah Fadil. Ces inondations survenues il y a plus d’un mois, ont fait, selon le dernier bilan des autorités soudanaises, 121 morts.


D’après la ministre du Travail et du Développement social, Lina Sheikh, elles ont également donné lieu à des besoins qui dépassent les moyens de l’État.