Soudan: Un sit-in pro-Béchir dispersé par la police

Soudan

Plusieurs partisans de l’ex-président soudanais Omar Al-Béchir ont observé, jeudi, à la capitale soudanaise, un sit-in devant le siège de l’armée, et ont appelé à la démission du gouvernement de transition, avant d’être dispersés par les forces de l’ordre avec des gaz lacrymogènes, rapporte la presse.

Non au gouvernement de Hamdok“, “L’armée et le peuple ne font qu’un” et “Non au gouvernement de la faim“, ont crié les protestataires.

Le rassemblement de jeudi devant le siège de l’armée est la première manifestation devant ce lieu emblématique du pouvoir depuis le 3 juin 2019. Le 11 avril 2019, des milliers de Soudanais rassemblés sur cette même place avaient obtenu la destitution par l’armée du président Béchir.

Depuis août 2019, le Soudan est doté d’un gouvernement de technocrates, dirigé par Abdallah Hamdok et formé à la suite d’un accord de partage du pouvoir entre l’armée et les principales figures de l’opposition.

La manifestation de jeudi intervient alors que Khartoum a récemment interdit les rassemblements afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, qui a touché 32 personnes et tué cinq autres.