Sri Lanka : Un pétrolier en proie à un incendie perd du diesel

pétrolier

La marine sri-lankaise a annoncé mardi que le pétrolier New Diamond, en proie à un incendie au large du Sri Lanka, a commencé à perdre du diesel, relançant ainsi les craintes d’une nouvelle menace de marée noire dans l’océan Indien après celle qui a touché l’île Maurice en août.

Avec un chargement de 270.000 tonnes de pétrole brut et de 1.700 tonnes de diesel pour ses machines, la marine a indiqué qu’une nappe de diesel a été repérée près du New Diamond, qui se trouve à environ 55 km à l’Est du village côtier de Sangamankanda Point.

La cargaison de pétrole n’a pas été touchée par l’incendie qui a frappé la salle des machines et la superstructure du navire, a ajouté la même source, relevant qu’un avion des garde-côtes indiens a été déployé pour lancer des produits dispersants sur la nappe et ainsi minimiser les dégâts sur l’environnement.

Dix-neuf bateaux venus d’Inde et du Sri Lanka participent à la lutte contre l’incendie. Le New Diamond venait du Koweït pour gagner le port indien de Paradip lorsqu’il a lancé un appel de détresse jeudi après une explosion dans sa salle des machines qui a tué l’un des 23 membres d’équipage. Les autres ont pu être évacués.

Le New Diamond est plus grand que le vraquier japonais MV Wakashio, qui s’est échoué, en juillet, sur un récif de l’île Maurice, laissant échapper plus de 1.000 tonnes de pétrole dans les eaux vierges de l’île.