Syrie : 5 civils tués dans des frappes russes près d’Alep

frappes

Au moins cinq civils ont péri lundi à l’aube dans des frappes russes ayant visé la province d’Alep, au nord-ouest de la Syrie, théâtre d’une offensive militaire des forces du régime syrien, rapporte l’Observatoire syrien des droit de l’Homme (OSDH).

Les frappes russes ont visé le village d’Abine, dans l’ouest de la province d’Alep, dans la nuit de dimanche à lundi, provoquant la mort de cinq personnes, dont un enfant, précise l’OSDH.

En moins de 24 heures, les forces de Bachar al-Assad, appuyées par l’aviation russe, ont mené un assaut meurtrier notamment dans l’ouest d’Alep, aggravant le bilan des victimes à 25 civils, selon la même source.

Visant des territoires encore dominés par les jihadistes de Hayat Tahrir al-Cham (HTS), l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda, les forces du régime ont lancé une opération militaire à la mi-décembre, qui a tué plus de 300 civils selon l’OSDH, et provoqué l’exode de 586.000 civils, d’après l’ONU.

Le conflit en Syrie a fait plus de 380.000 morts depuis 2011 et jeté sur la route de l’exil plus de la moitié de la population d’avant-guerre –plus de 20 millions d’habitants.