Syrie : Au moins 29 civils tués en 24h à Alep, près de 700.000 déplacés depuis décembre

Syrie

Au moins 29 civils ont péri dans des raids russes en 24 heures ayant visé la province d’Alep, au nord-ouest de la Syrie, lors d’un assaut militaire des forces du régime syrien avec comme objectif la reconquête d’une autoroute centrale, indique l’Observatoire syrien des droit de l’Homme (OSDH).

En moins de 24 heures, les forces de Bachar al-Assad, appuyées par la Russie, ont mené une offensive militaire notamment dans l’ouest d’Alep, aggravant le bilan des victimes à 29 civils, selon l’OSDH.

Les frappes russes ont visé le village d’Abine Semman, dans l’ouest de la province d’Alep, théâtre de combats depuis décembre entraînant l’exode de près de 700.000 personnes, selon un nouveau bilan fourni lundi par l’ONU.

Le conflit en Syrie a fait plus de 380.000 morts depuis 2011 et jeté sur la route de l’exil plus de la moitié de la population d’avant-guerre –plus de 20 millions d’habitants.