Taux de chômage des diplômés à la hausse

 

Selon une note d’information du Haut Commissariat au Plan (HCP)  sur la « situation du marché de travail au Maroc », le taux de chômage  est passé de 9.9% à 9.7% au niveau national, entre 2014 et 2015. Au total, le nombre de personnes sans emploi a baissé de 19.000 personnes. Plus exactement  10.000 en milieu urbain et 9.000 en milieu rural, portant le volume global du chômage à 1.148.000 personnes au niveau national, ce qui correspond à une baisse de 1,6% par rapport à l’année dernière.

Les taux de chômage ont atteint des proportions inquiétantes ces dernières années. Ses plus grandes victimes sont incontestablement les diplômés, d’ailleurs le nombre de diplômés chômeurs a augmenté légèrement passant de 17,2% à 17,3%. Ainsi, l’économie marocaine a créé 33.000 postes d’emploi. Les “services” ont créé 32.000 emplois, les BTP 18.000 et l’industrie y compris l’artisanat 15.000 alors que le secteur de l’agriculture, forêt et pêche a perdu 32.000.

Le HCP procédera, cette année, à la diffusion de nouveaux indicateurs sur la qualité de l’emploi, notamment, la durée du travail excessive et la part des jeunes âgés de 15 à 24 ans qui ne sont ni en emploi, ni en éducation, ni en formation (NEETs), tels que définis par le Bureau International du Travail. D’après cet indicateur, la part des actifs occupés ayant effectué une durée de travail excessive s’est établie à 41,4% au niveau national, 46,9% en milieu urbain et 35,9% en milieu rural.