Terrorisme : aide allemande de 7 à 10 millions d’euros au Burkina Faso

Terrorisme : aide allemande de 7 à 10 millions d’euros au Burkina Faso

L’Allemagne a annoncé sa décision de soutenir le Burkina Faso dans ses efforts de renforcer les capacités de sa police, en fournissant à ce pays d’Afrique de l’Ouest une aide à hauteur de 7 à 10 millions d’euros.

"Nous allons soutenir le Burkina dans le renforcement des capacités de sa police (...) Nous allons fournir une aide à hauteur de 7 à 10 millions d'euros. C'est nécessaire car dans l'Est et dans le Nord du pays, il y a une situation où des enfants ne peuvent pas aller à l'école. Nous devons combler ces problèmes le plus rapidement possible", a souligné la chancelière allemande, Angela Merkel, qui a achevé, jeudi, une visite au Burkina Faso, première étape d’un mini-périple ouest-africain qui le mènera également au Mali et au Niger.

Dans l'Est et le Nord du Burkina Faso, des milliers d'écoles ont été fermées en raison des attaques djihadistes qui menacent les enseignants et les font fuir.

→ Lire aussi : Cinq morts dans l’attaque d’une église au Burkina Faso

Le Burkina Faso est confronté depuis quatre ans à des attaques de plus en plus fréquentes et meurtrières, attribuées à des groupes djihadistes. Ces attaques ont fait depuis 2015 plus de 360 morts.

"15% du budget est affecté aux questions sécuritaires. Vu qu'on doit augmenter la part de budget allouée à la sécurité, ces fonds manquent autre part, c'est pourquoi la communauté internationale doit soutenir le Burkina Faso pour pouvoir avancer sur la voie du développement", a relevé Mme Merkel.

"Cinq millions d'euros supplémentaires seront mis à disposition au-delà de ce qui a été prévu" pour des aides au développement concernant "les changements climatiques, la qualité des sols et la gestion des ressources d'eau", a-t-elle, en outre, fait savoir.

Mme Merkel est le premier chancelier allemand à se rendre au Burkina et dont la visite coïncide avec un Sommet extraordinaire des chefs d'Etat des pays membres de la force G5-Sahel.

Le G5-Sahel (Mali, Mauritanie, Burkina Faso, Niger et Tchad) a été créé pour donner une réponse militaire conjointe et coordonnée aux attaques djihadistes récurrentes au Sahel.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :