La TICAD préserve son format sans la présence de la pseudo “rasd” en dépit des manœuvres du Mozambique