Transport aérien: Interview avec Rashed Al Fajeer, DG d’Emirates Maroc

Rashed Al Fajeer

Le directeur général d’Emirates Maroc, Rashed Al Fajeer, a accordé une interview à la MAP, dans laquelle il s’exprime sur les mesures prises par la compagnie en vue de faire face aux répercussions de la crise sanitaire, sur la place du Maroc et de l’Afrique dans sa stratégie ainsi que sur les perspectives du secteur aérien.

– La fermeture des frontières et la restriction de la circulation visant à endiguer la propagation de covid-19 ont provoqué un arrêt quasi-total des compagnies aériennes. Comment Emirates a réagi pour traverser les turbulences créées par cette pandémie ?

Emirates a suspendu temporairement, le 25 mars dernier, tous les vols de passagers conformément aux instructions de l’Autorité générale de l’Aviation civile (General Civil Aviation Authority GCAA) des Émirats Arabes Unis. Cette décision a eu des répercussions sévères sur l’activité de la compagnie et nous regrettons tout désagrément qu’elle aurait pu causer à nos clients. En même temps, Emirates soutient entièrement les efforts et les mesures prises par Dubaï et les Émirats Arabes Unis pour lutter contre la pandémie, mettant toujours la santé et la sécurité des personnes en priorités.

Depuis le 15 juin dernier, notre compagnie met tout en œuvre pour rétablir son programme de vols. En ce mois d’octobre, nous allons desservir plus de 100 destinations, avec des liaisons sûres et pratiques via notre hub de Dubaï pour tous les clients voyageant entre les Amériques, l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie-Pacifique.

Nous sommes pleinement engagés pour revenir prochainement aux niveaux d’avant la pandémie, au fur et à mesure que d’autres aéroports et villes rouvriront. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités internationales et locales pour reprendre progressivement et de manière responsable les activités de transport de passagers afin de répondre à la demande, tout en plaçant la santé et la sécurité de nos clients, de notre équipage et des communautés que nous desservons, au premier rang de nos priorités.


– Depuis le 18 septembre dernier, Emirates a repris ses vols vers Casablanca. Comment évaluez-vous cette reprise ? Quid de la demande et de l’activité d’Emirates SkyCargo ?

Depuis la reprise officielle de nos services passagers, à raison de trois vols hebdomadaires, nous avons constaté une demande croissante pour la liaison Casablanca-Dubaï. En plus, l’activité de fret depuis la métropole connait une forte dynamique.

Le Maroc est en effet un marché important pour Emirates en Afrique. La reprise de nos vols réguliers vers Casablanca témoigne de notre confiance dans cette destination et dans son fort potentiel de croissance, ainsi que notre engagement total à contribuer au développement du tourisme et du commerce dans le Royaume.

Nous continuerons à offrir une expérience de voyage sûre et unique à nos clients, en adoptant les normes de santé et de sécurité les plus innovantes, avec une offre de plus de 100 destinations à travers le monde.


– Quelles sont les mesures prises par la compagnie pour garantir une reprise en toute sécurité ?

Nous mettons régulièrement à jour nos protocoles d’hygiène et de sécurité, conformément aux dernières recommandations des autorités et des experts de la santé. Nous avons adapté nos services au sol et à bord des avions, et mis en place de nouvelles mesures pour protéger nos clients et nos employés dans toutes les étapes du voyage. Il s’agit notamment de la distribution de kits d’hygiène gratuits contenant des masques, des gants, du désinfectant pour les mains et des lingettes antibactériennes à tous les clients. Nos équipages sont également munis des moyens de protection nécessaires.

Les appareils sont, pour leur part, équipés de filtres HEPA modernes qui purifient l’air tout au long du vol et captent à hauteur de 99,97% les virus ainsi que la poussière, les allergènes et les germes dans la cabine. En outre, les avions de la compagnie sont régulièrement nettoyés et désinfectés après chaque vol. Pour assurer la sécurité et préserver la santé des voyageurs, des visiteurs et de la communauté, les tests PCR Covid-19 sont obligatoires pour tous les passagers à destination de Dubaï et des Émirats Arabes Unis, y compris les citoyens de nationalité émiratie, résidents et touristes, quel que soit leur pays de provenance. Pour les passagers transitant par Dubaï, ils doivent se conformer aux exigences des autorités des pays de destination pour être autorisés à monter à bord de l’avion.

Les clients d’Emirates peuvent réaliser le test PCR Covid-19 à un tarif préférentiel proposé par des hôpitaux et cliniques partenaires à Dubaï. Pour profiter de ce tarif, les clients sont appelés à présenter un billet ou une carte d’embarquement valables. Un dépistage à domicile ou sur le lieu de travail à Dubaï est également proposé et les résultats des tests sont communiqués sous 48 heures.


Les clients peuvent désormais voyager en toute confiance, car Emirates s’est engagée à prendre en charge les frais de soins médicaux ou de confinement liés à la Covid-19, quelle que soit leur destination ou leur classe de voyage. Cette prise en charge profitera aux clients d’Emirates jusqu’au 31 décembre 2020 et restera valable pendant 31 jours à compter de la première étape du vol. Cela signifie que ces clients peuvent continuer à bénéficier de cette mesure, même s’ils poursuivent leur voyage vers une autre ville après leur arrivée à destination avec Emirates.

– Quelle place occupe l’Afrique dans la stratégie d’Emirates ?

L’Afrique est une grande “success story” pour Emirates. Notre gouvernement a pris conscience plus tôt du potentiel inexploité du continent. Emirates a en effet joué un rôle actif dans le développement de cette région et nous resterons engagés à assurer des liaisons stratégiques entre l’Afrique et les marchés émergents d’Asie, du Moyen-Orient et d’Australie. Grâce à sa position géographique, Dubaï offre aux passagers africains des vols plus courts que ceux qui devaient passer auparavant par l’Europe.

Nous avons œuvré pour que notre réseau retrouve ses niveaux d’avant-crise. En effet, depuis début octobre, nous desservons 20 destinations en Afrique, ce qui représente 90% de notre réseau africain d’avant Covid. Bien entendu, nous poursuivons nos efforts pour rétablir la fréquence de nos vols dans le continent et nous avons observé dans ce sens des signes encourageants d’une demande croissante vers ces destinations. Nous espérons que le nombre de vols vers l’Afrique augmentera dans les prochains mois afin d’offrir aux passagers d’Emirates une plus grande flexibilité et la possibilité de voyager vers un grand nombre de destinations internationales via notre hub Dubaï.


– Quelles sont selon vous les perspectives du secteur aérien dans les prochains mois ? Quand est-ce que le trafic aérien pourrait revenir à son niveau d’avant-crise ?

Il nous faudra près de deux ans pour regagner la pleine capacité de notre réseau telle qu’elle a été en 2019. J’espère que d’ici là, de nombreux pays auraient entièrement ouvert leurs frontières et assoupli les conditions d’entrée et que leurs économies retrouveraient leur normalité. Emirates exploitera ainsi pleinement son réseau et, espérons-le, avec autant de succès qu’auparavant. – Comment cette crise va-t-elle changer les comportements et habitudes des passagers ?

Les consommateurs auront besoin de temps pour reprendre confiance en fonction de la levée graduelle des mesures de restriction liées aux déplacements. Je pense que ce dont nos clients ont besoin c’est de se sentir rassurés et en toute sécurité. C’est dans ce sens qu’Emirates a beaucoup investi dans les mesures de prévention et de sécurité, tant pour les équipages que les passagers.

En ce qui concerne la demande, les mesures prises par la compagnie vont permettre à nos clients plus de flexibilité lors de la réservation. Nous devons créer les conditions propices pour que les clients retrouvent cette confiance. La reprise de près de 90% de nos vols internationaux vient ainsi répondre à une demande croissante de nos clients, ce qui témoigne de leur confiance dans la qualité de nos services.


Etant donné que Dubaï est l’une des destinations internationales les plus populaires et sûres, elle a rouvert ses portes aux hommes d’affaires et touristes internationaux. Le meilleur message qui puisse être transmis aux personnes qui souhaitent voyager avec Emirates, c’est d’offrir une expérience de voyage en toute sécurité et quiétude.

Dubaï est l’une des premières villes au monde ayant obtenu le “Safe Travel Stamp” attribué par le Conseil mondial du Voyage et du Tourisme (WTTC) certifiant les mesures préventives prises par l’Émirat pour préserver la santé et la sécurité de ses visiteurs.

( Avec MAP )