Triple candidature pour l’organisation du Mondial-2030 : Le verdict dans quatre ans

Triple candidature pour l’organisation du Mondial-2030 : Le verdict dans quatre ans

Il est "très tôt" de parler d’une triple candidature Maroc-Espagne-Portugal pour l’organisation de la Coupe du monde-2030, a souligné, jeudi à Marrakech, le Président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, affirmant que le verdict sera rendu dans quatre ans.

Dans une déclaration à la presse en marge du congrès de la FIFA sur le développement du football international, l’Italo-Suisse a indiqué que la FIFA a, certes, ouvert la porte à des candidatures multiples eu égard aux difficultés de la tenue de cet événement d'envergure dans un seul pays, niant cependant être au courant d’une triple candidature officielle maroco-ibérique.

M. Infantino a souligné que pour le moment toutes les composantes de l’instance dirigeante du football mondial sont totalement concentrées sur les préparatifs de l'édition 2022 au Qatar.

En outre, M. Infantino a indiqué que le congrès de la FIFA à Marrakech était une occasion de passer en revue plusieurs thématiques en relation avec le football international, notamment le Mondial 2022, le Mondial des clubs, l’assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) et le football féminin, dont la phase finale de la Coupe du monde se déroulera cette année en France.

→ Lire aussi : Mondial-2022: “Aucune décision ne sera prise sans l’accord du Qatar” concernant le passage à 48 équipes

Concernant la Coupe du Monde 2022, le président de la FIFA a affirmé qu’elle aura lieu durant la date initialement fixée, notant que l’augmentation des équipes participantes à 48 est encore sujette à discussion et que la FIFA préfère attendre jusqu’à l’édition de 2026.

En cas d’accord sur un Mondial à 48 équipes dès 2022, des matchs pourraient se disputer dans des pays géographiquement proches du Qatar, a-t-il laissé entendre.

M. Infantino s’est, ensuite, attardé sur la VAR estimant que d’après les analyses et les études effectuées par la FIFA, il a été constaté que cette nouvelle technologie a connu une grande réussite, notant que durant le Mondial russe, la VAR a été déterminante et aidé les arbitres à trancher lors de plusieurs rencontres, même s'elle a parfois montré quelques insuffisances.

Par ailleurs, M. Infantino n'a pas manqué de louer les efforts déployés par le Maroc pour développer le football africain, mettant en avant le soutien du Royaume aux différentes fédérations du continent.

La réunion de la FIFA à Marrakech sur le développement du football international est la deuxième du genre après celle tenue au Qatar, alors que la troisième est prévue en Italie.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :