Trump prêt à puiser dans sa propre fortune pour sa campagne de réélection

Trump

Le président américain Donald Trump a déclaré mardi qu’il dépenserait son propre argent pour sa campagne de réélection si cela était nécessaire, tout en minimisant la nécessité de recourir à cette option à ce stade de la campagne électorale.

“Si je dois le faire, je le ferais, mais nous nous en tirons très bien”, a déclaré Trump à la presse au tarmac de l’aéroport militaire Andrews avant de partir pour un voyage électoral en Floride et en Caroline du Nord.

Le président a affirmé que sa campagne devait “dépenser plus d’argent à l’avance” pour lutter contre ce qu’il a qualifié de “désinformation” mise en place par les démocrates et la presse sur la gestion par son administration de la pandémie de coronavirus.

“Si nous avions besoin de plus, j’y recourrais personnellement, comme je l’ai fait lors des primaires la dernière fois”, a expliqué Trump, faisant référence à l’argent qu’il a mis en place pour sa campagne de 2016. “Si je dois le faire, je le ferai ici, mais nous ne sommes pas obligés de le faire, car nous avons doublé et peut-être même triplé ce que nous avions il y a quelques années, il y a quatre ans”, a-t-il poursuivi.

Interrogé sur la part de son propre argent qu’il envisagerait de consacrer à la campagne, Trump a répondu: “Autant qu’il le faut, nous devons gagner”.


Trump et le candidat démocrate Joe Biden entrent dans la dernière séquence de deux mois de l’élection présidentielle de 2020, avec des sondages nationaux donnant l’ancien vice-président devant le président sortant avec des marges importantes.

Les remarques du président interviennent au milieu de rapports médiatiques faisant état d’inquiétudes au sein de sa campagne concernant une éventuelle crise financière à deux mois des élections. Bloomberg a rapporté plus tôt mardi que Trump avait évoqué la possibilité de dépenser jusqu’à 100 millions de dollars de son propre argent pour sa campagne 2020.

La campagne Trump et le Comité national républicain (RNC) ont levé jusqu’à 1 milliard de dollars au cours des trois dernières années, mais ont dépensé 800 millions de dollars pour les efforts de réélection du président jusqu’au mois de juillet. Pendant ce temps, la campagne Biden a dépensé plus de 400 millions de dollars et a presque égalé la campagne Trump en liquidité disponible à la fin juillet.

De leur côté, la campagne et le Comité national démocrate ont rapporté la semaine dernière qu’ils avaient levé un montant record de 365 millions de dollars en août, la plus grande collecte de fonds mensuelle jamais réalisée.