Tunisie: le terroriste qui projetait d’instaurer un Emirat islamique à Sidi Bouzid a été tué

Tunisie: le terroriste qui projetait d’instaurer un Emirat islamique à Sidi Bouzid a été tué

L’un des deux terroristes qui se sont fait explosés, dans la nuit de mercredi à jeudi, dans la ville tunisienne de Jelma, à Sidi Bouzid, lors d'affrontements avec les forces de sécurité, est le dénommé Ezzedine Aloui, chef de la "Katiba du Jihad et de l'unicité", indique le ministère de l’Intérieur.

Dans une déclaration à la presse, le porte-parole du pole judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofien Selliti, a indiqué que Ezzedine Aloui est le cerveau présumé d'un plan terroriste qui projetait de s'attaquer aux forces de l'ordre avant de s'approprier le contrôle de Sidi Bouzid et d'y instaurer un Emirat islamique.

Le mis en cause a rejoint l'organisation terroriste "Jound Al Khilafa" dont les membres sont retranchés à Jebel Mghilla depuis 2014 avant de la quitter pour s'installer à Sidi Bouzid et de recruter plusieurs terroristes parmi, notamment, "la cellule de Sidi Bouzid" démantelée depuis deux semaines suite à la découverte d'un dépôt de fabrication d'explosifs dans une maison située dans la localité de «Lassouda», a-t-il précisé.

Lire aussi : Deux terroristes se font exploser dans la ville tunisienne de Jelma

Le porte-parole ajoute que l'opération, qui a été menée en coordination avec le ministère public, a permis la saisie de deux charges explosives et des armes à feu de type "Steyr", appartenant à un militaire tué dans une embuscade posée par des terroristes en 2015.

Les forces de sécurité ont également saisi deux téléphones portables, une somme d'argent et deux fusils de chasse, révèle la même source qui souligne que l'opération sécuritaire anticipative lancée dans les premières heures de jeudi à Jelma, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, a pris fin.

Depuis la révolution de 2011, la Tunisie fait face à l'essor des groupes jihadistes armés et les forces de sécurité sont régulièrement visées par des groupes opérant notamment dans les zones montagneuses à la frontière avec l'Algérie.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :