A LA UNEEconomie

UE: Plus de la moitié des produits de contrefaçon saisis proviennent du commerce en ligne

Plus de la moitié (56%) des produits contrefaits saisis aux frontières de l’Union européenne (UE) proviennent du commerce en ligne, ressort-il lundi d’un rapport de l’Office de l’Union Européenne pour la Propriété Intellectuelle (EUIPO) menée avec l’OCDE.

Ce constat s’est aggravé depuis le début de la pandémie de Covid-19 avec l’accélération du commerce en ligne, selon le rapport. Ce document a examiné les données de saisies douanières de marchandises aux frontières extérieures de l’UE et le commerce de produits de contrefaçon sur les plateformes en ligne, devenues le principal vecteur de distribution de ces produits.

La valeur des produits de contrefaçon confisqués provenant de la vente en ligne reste néanmoins nettement inférieure à celle des marchandises de contrefaçon expédiées par conteneurs (via transport routier, ferroviaire, aérien et maritime), soit 14% de la valeur totale des saisies, précise le rapport.

→ Lire aussi : La contrefaçon coûte 15 milliards d’euros aux pays de l’UE

²Certains produits acheminés par conteneur sont toutefois destinés à des centres de distribution dans l’UE avant d’être expédiés aux acheteurs en ligne, souligne l’étude.

Plus de 75% des produits contrefaits saisis sur les marchés en ligne proviennent de Chine, devant Hong Kong (5,7%), la Turquie (5,6 %) et Singapour (3,3 %). Les parfums et cosmétiques, les produits pharmaceutiques et les lunettes de soleil constituent les principales marchandises de contrefaçon vendues en ligne, d’après la même source.

Le rapport fait ressortir par ailleurs que le commerce électronique est devenu le principal canal de distribution de produits médicaux illicites tels que les kits de dépistage, pendant la pandémie.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page