Ukraine: bousculade au Parlement pour protester contre la réforme foncière

Ukraine

Une bousculade entre députés a éclaté jeudi au Parlement ukrainien, qui examinait en deuxième lecture un projet de loi controversé autorisant la vente des terres agricoles, malgré les fortes contestations qu’il suscite.

Plusieurs parlementaires du parti présidentiel et de la formation d’opposition Batkivchtchina (Patrie) se sont brièvement accrochés dans la tribune, bloquée depuis le début de la matinée par d’autres députés qui voulaient empêcher le vote.

La Verkhovna Rada (parlement) a alors reporté le vote du texte sur l’ouverture du marché foncier.

Après l’adoption en première lecture de la loi en novembre, la deuxième et dernière lecture était attendue le mois suivant mais avait été retardée en raison des manifestations et de la nécessité d’examiner 4.000 amendements soumis par l’opposition.

Le président ukrainien Volodymir Zelensky prône l’ouverture dès octobre de la vente des terres agricoles, une mesure très attendue des investisseurs et qui pourrait, selon la Banque mondiale, entraîner 1,5 point de croissance supplémentaire annuelle en Ukraine.


Les manifestants se sont rassemblés jeudi devant le Parlement pour protester contre cette réforme qui suscite beaucoup d’appréhension parmi la population, notamment auprès des agriculteurs qui craignent de perdre les terrains qu’ils exploitent actuellement en les louant à leurs propriétaires.

Autrefois surnommée “grenier à blé de l’Europe“, l’Ukraine dispose de 32,5 millions d’hectares de terres arables parmi les plus fertiles au monde, mais la productivité y demeure faible notamment en raison d’un manque d’investissements.