Un Brexit sans accord affecterait plus de 600.000 emplois dans le monde

Un Brexit sans accord affecterait plus de 600.000 emplois dans le monde

La baisse des exportations de l'Union Européenne vers le Royaume-Uni en cas de "Brexit dur" menacerait plus de 600.000 emplois dans le monde et l'Allemagne serait le pays le plus touché, selon une étude allemande.

L'étude, dont les résultats ont été publiés lundi, a été menée par des chercheurs de l'institut IWH et repose sur l'hypothèse d'un recul de 25% au Royaume-Uni de la demande pour des produits européens.

Dans un tel scénario, 103.000 emplois seraient menacés en Allemagne et 50.000 en France, relève les auteurs de l'étude, notant que, pour les emplois concernés, "des licenciements ne sont qu'une option parmi plusieurs".

→ Lire aussi : Brexit: près d’un tiers des entreprises britanniques envisagent de transférer leurs activités à l’étranger

Selon Oliver Holtemöller, co-auteur de l'étude, une sortie désordonnée du Royaume-Uni de l'UE "aurait pour conséquence de désordonner les chaînes de production internationales".

L'étude "se concentre uniquement sur les échanges de biens et services" et ne prend donc pas en compte d'autres conséquences du Brexit, relève-t-il.

Au total, près de 179.000 emplois dans l'Union européenne sont directement concernés par la baisse des exportations, tandis que 433.000 postes supplémentaires sont menacés indirectement, à la fois dans l'UE et dans des pays tiers.

Au Royaume-Uni, le seul impact indirect au sein d'entreprises exportant vers l'UE des parts de biens réimportés dans le pays se chiffre à 12.000 emplois.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :