A LA UNEMonde

Un haut-gradé de l’armée algérienne condamné à 15 ans de prison pour “enrichissement illicite”

Un haut-gradé de l’armée algérienne a été condamné par une cour militaire à 15 ans de réclusion criminelle pour “enrichissement illicite“, selon des sources judiciaires.

Il s’agit de l’ancien commandant de la 4e Région militaire en Algérie, le général-major Abderrazak Cherif, ont précisé les mêmes sources, citées par les médias locaux.

D’après les mêmes sources, la condamnation, prononcée par la cour d’appel militaire de Blida, est assortie de la confiscation de tous les biens de ce haut-gradé de l’armée, de ses enfants et de son épouse, à l’exception de la maison familiale.

→ Lire aussi : ALGÉRIE : LES ROBES NOIRES DÉNONCENT LA “CRIMINALISATION” DU HIRAK

Poursuivi pour “trafic d’influence” et “enrichissement illicite”, il a été condamné pour avoir érigé, avec les membres de sa famille, notamment ses enfants, une importante fortune en Algérie et à l’étranger, dont il n’a pas pu, selon l’enquête judiciaire, “justifier l’origine”.

La cour d’appel n’a fait en fait que confirmer la peine de 15 ans de réclusion criminelle infligée à l’accusé le 13 novembre 2019 par le tribunal militaire de Blida.

Les vastes enquêtes pour corruption et népotisme lancées après la démission en avril 2019 de Abdelaziz Bouteflika, sous la pression d’un mouvement populaire de contestation inédit “Hirak”, ont conduit à une série de procès toujours en cours.

Plusieurs personnalités et anciens responsables politiques, ainsi que de puissants patrons, de hauts fonctionnaires et de hauts gradés de l’armée sont jugés dans le cadre de ces procès. Ils sont poursuivis, notamment, pour corruption et enrichissement illicite.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page