USA: 1 mort dans une fusillade lors d’une manifestation contre les violences policières à Louisville

fusillade

Un homme a été placé en garde à vue, après avoir ouvert le feu sur une foule de manifestants samedi soir à Louisville, dans le centre des Etats-Unis, tuant un photographe de 27 ans, ont annoncé dimanche les autorités.

La fusillade a eu lieu dans un parc où des manifestants s’étaient rassemblés pour protester contre les violences policières et la mort de Breonna Taylor, une Américaine noire tuée chez elle par la police.

Un homme avait ouvert le feu depuis le bord de la zone de protestation vers 21 heures, samedi, tuant une personne avant que “plusieurs individus” ne tirent des coups de feu dans le parc, a déclaré le maire de Louisville, Greg Fischer.

Le maire a indiqué que le tireur présumé avait été blessé et était en détention dans un hôpital. Il a identifié la victime comme étant Tyler Gerth, refusant de donner l’identité du tireur.

Dans une déclaration à la chaîne locale WDRB, la famille de Gerth a indiqué qu’il se trouvait dans la manifestation en tant que photographe capturant des images de cette action de protestation.


“Tyler était incroyablement gentil, tendre et généreux, avec des convictions et une foi profondes”, a déclaré la famille dans un communiqué, ajoutant que “c’est ce sens de la justice qui a poussé Tyler à participer aux manifestations pacifiques prônant la destruction du racisme systémique au sein des systèmes de notre société”.

Les militants se sont rassemblés à Jefferson Square Park pendant plus d’un mois pour protester contre la brutalité policière. Une vidéo mise en ligne samedi montre un homme en short et un débardeur visant une arme à feu en direction de tentes installées dans le parc et ouvrant le feu.

Des vidéos sur les médias sociaux montrent des manifestants fuyant la zone et, dans certains cas, plongeant et s’accroupissant derrière des tentes, des arbres et des voitures stationnées à proximité pendant que des coups de feu étaient tirés.

“Aucun de nous ne voulait voir cette action de protestation pacifique devenir une scène de crime”, a déclaré le maire, appelant la ville à s’unir au lendemain de la fusillade et a déclaré qu’elle ne pouvait ni ralentir ni interrompre les efforts visant à instaurer les réformes que les manifestants demandent.


Louisville est devenue un centre de protestations contre la brutalité policière, les manifestations liées à la mort de Taylor s’intensifiant après le meurtre par la police d’un autre noir, George Floyd à Minneapolis le 25 mai.

Breonna Taylor, une infirmière de 26 ans se trouvait chez elle avec son compagnon, le 13 mars dernier, lorsque trois policiers ont, sans prévenir, enfoncé sa porte, selon l’avocat de la famille.

Les agents, munis d’un mandat de perquisition, agissaient dans le cadre d’un avis de recherche erroné concernant un suspect qui n’habitait plus l’immeuble et qui était déjà détenu. Ils ont atteint la jeune femme d’au moins huit balles, d’après l’avocat.