Le Vietnam rejette les règlements de pêche de la Chine

Le Vietnam rejette les règlements de pêche de la Chine

Le Vietnam rejette la décision unilatérale de la Chine d’ajuster sa réglementation sur la pêche en mer de l’Est (mer de Chine méridionale), y compris dans certaines eaux territoriales du Vietnam, a indiqué, jeudi à Hanoï, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Thi Thu Hang.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, Mme Hang a souligné que l’annonce par le ministère chinois de l’Agriculture d’apporter des ajustements à la réglementation de la pêche dans cette zone maritime viole la souveraineté du Vietnam sur l’archipel de Hoang Sa (Paracels) et de Truong Sa (Spratleys), les droits et intérêts légaux du pays sur ses eaux, ainsi que le droit international. Le Vietnam dispose de preuves juridiques et historiques suffisantes pour affirmer sa souveraineté sur ces archipels ainsi que ses droits légitimes sur ses eaux conformément à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, a-t-elle affirmé.

>>Lire aussi : Mexique: lancement d’un prix de journalisme à la mémoire des reporters assassinés

La décision de Pékin n’est pas conforme à l’accord conclu par les dirigeants des deux pays sur la résolution des différends en mer de Chine méridionale, et porte atteinte à la paix, à la stabilité et à la coopération dans cette zone maritime ainsi qu’au développement fructueux des relations entre le Vietnam et la Chine, a estimé la porte-parole. Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, mais se heurte à l’opposition d’autres pays de cette zone maritime supposée riche en ressources naturelles et aquatiques et par laquelle transite 5.000 milliards de dollars de fret chaque année.