ban600

Al-Hoceïma: les difficultés liées à l’urbanisme au centre d’une réunion de M. Benabdellah avec les élus

Al-Hoceïma: les difficultés liées à l’urbanisme au centre d’une réunion de M. Benabdellah avec les élus

 Le ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Mohammed Nabil Benabdellah s’est réuni, mardi à Al-Hoceïma, avec les élus de la province consacrée à l’examen des difficultés liées au secteur de l’urbanisme et des moyens à mettre en œuvre pour accélérer la cadence de réalisation des projets.

Cette réunion, qui s’est déroulée en présence du gouverneur de la province et de plusieurs hauts responsables du département, intervient après plusieurs autres consacrées à la concertation avec les élus et les intervenants locaux au niveau de l’ensemble des communes dans le but de définir les moyens idoines permettant de transcender les entraves rencontrées en matière d’urbanisme.

Dans ce sens, M. Benabdellah a fait savoir que pas moins de 400 cas représentant des situations difficiles et complexes ont été traités et des solutions seront proposées afin d’y remédier.

Dans une déclaration à la presse, le ministre a souligné que cette visite à Al-Hoceïma s’inscrit dans le cadre du suivi des différents projets en cours dans la province avec l’objectif de résoudre les difficultés et accélérer le rythme de concrétisation des différents chantiers.

Il a rappelé, à cet effet, qu’une réunion a été tenue, mardi matin, au siège de la province d’Al-Hoceïma, en présence du ministre de l’Intérieur et des autorités locales consacrée à l’examen des mesures à prendre pour venir à bout des difficultés qui amenuisent la mise en œuvre de certains projets inscrits, notamment dans le cadre de la lutte contre l’habitat insalubre et les bidonvilles dans les villes d’Al-Hoceïma et de Targuist.

En outre, M. Benabdellah a relevé que cette réunion a permis l’élaboration de solutions qui permettront de d’appréhender et faciliter l’approche urbanistique et surmonter le maximum de difficultés, d’autant plus que la province est connue désormais par ses reliefs accidentés et caractérisée par une activité sismique.

Ce déplacement a été une opportunité de constater de visu l’état d’avancement des projets conduits par le ministère au niveau des différentes communes urbaines et rurales, dans le cadre du programme de développement spatial de la province d’Al-Hoceïma (2015-2019), baptisé « Al-Hoceïma, Manarat Al Moutawassit », lancé en 2015 par SM le Roi Mohammed VI, a-t-il précisé.

Il s’agit, de même, a-t-il ajouté, de suivre de près et d’accélérer la concrétisation d’autres projets, supervisés par le groupe Al-Omran et financés par le ministère, outre celui relatif à la construction de 5000 logements sociaux dans la province dédiés aux catégories défavorisées, notant que cette opération sera réalisée en collaboration avec des acteurs publics et privés et concernera plusieurs communes de la province. Le déplacement à Al-Hoceïma a permis aussi de s’informer de l’état d’avancement de la 1ère tranche et prospecter de nouvelles zones devant abriter les autres phases, a-t-il ajouté.

Dans des déclarations à la MAP, des élus ont fait part de leur satisfaction quant à l’approche de concertation amorcée par le ministère et son interaction positive avec les doléances formulées par les élus en ce qui concerne les questions urbanistiques dans la province. Une approche qui a permis, selon eux, d’apporter des solutions urgentes à des situations en suspens.

M. Benabdellah, qui était accompagné de hauts cadres de son ministère, a pu constater l’état d’avancement des travaux de réalisation de plusieurs projets relatifs à la mise à niveau urbaine d’Al-Hoceïma.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire