ban600

Ankara convoque le chargé d’affaires américain sur la Syrie

Ankara convoque le chargé d’affaires américain sur la Syrie

 Le chargé d’affaires de l’Ambassade américaine à Ankara a été convoqué par le ministère turc des Affaires étrangères au sujet de la situation en Syrie, a annoncé le ministère.

Philip Kosnett a été convoqué mercredi « dans l’objectif de lui transmettre le dérangement suscité par le maintien du soutien militaire fourni par l’Administration américaine, comprenant également une formation militaire dispensée les forces américaines aux terroristes du parti de l’Union démocratique (PYD, considéré par Ankara comme l’aile syrienne du PKK), une soi-disant structure qualifiée « l’Armée du Nord ».

L’Agence de presse turque Anadolu avait annoncé, en se basant sur des sources sûres en Syrie, que les Etats-Unis projettent de former une prétendue « armée » avec les terroristes du PYD en Syrie.

En dépit de la lourde défaite de Daesh à Raqqa, capitale autoproclamée par le groupe extrémiste en Syrie, et à Deir ez-Zor, les américains ont indiqué que le soutien aux Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants arabes et kurdes dominée par les unités de protection du peuple (YPG, bras armé du PYD), se poursuivra.

Le Général Joseph Votel, commandant de la CENTCOM (forces armées américaines) avait annoncé, le 22 décembre 2017, que des unités de défense des frontières nord de la Syrie allaient être créées pour empêcher tout retour de Daesh, a ajouté l’agence Anadolu, qui affirme, sans préciser ses sources, que le Pentagone, la CIA et la direction du PYD/PKK au Mont Qandil (nord de l’Irak) ont parachevé la formation de 400 terroristes.

Selon l’ex porte-parole des FDS réfugié en Turquie après sa défection, Talal Silo, les Américains ont promis « d’ouvrir un corridor pour la milice YPG jusqu’à la Méditerranée » pour la « rendre plus crédible » dans la durée et lui permettre de « se désenclaver et de recevoir des aides extérieures »

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire