ban600

Une assurance médicale complémentaire pour les fonctionnaires de la santé

Une assurance médicale complémentaire pour les fonctionnaires de la santé

Les fonctionnaires du secteur public de la santé peuvent désormais bénéficier d’une assurance médicale complémentaire, grâce à la convention signée, mercredi à Rabat, entre la Fondation Hassan II pour la promotion des œuvres sociales au profit du personnel du secteur et des compagnies d’assurance. 

Entrée en vigueur le 1er novembre dernier, cette couverture permettra aux adhérents et aux membres de leurs familles de bénéficier d’un taux de remboursement de 100% sur la base du reste à charge après déduction de la franchise assurée par l’assurance maladie obligatoire et d’un remboursement complémentaire à hauteur de 150% du tarif national de référence. Le total des remboursements assurés dans le cadre de cette couverture peut s’élever à un million de dirhams par personne et par an.

La cérémonie du lancement officiel de cette couverture a été, également, marquée par la remise des bourses d’excellence au profit des enfants des adhérents de la Fondation ayant obtenu le baccalauréat 2017 avec une mention. Cette bourse est d’une valeur de 1000 dh à 1200 dh octroyée pendant 10 mois durant 5 ans.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de la Santé par intérim, Abdelkader Amara s’est félicité dans une allocution lue en son nom par le secrétaire général du ministère de la Santé, du lancement de ce service au profit de 70.000 adhérents, une initiative qui illustre l’intérêt qu’accorde ce département à ses fonctionnaires.

Après avoir mis en avant les efforts déployés par la Fondation pour fournir des services de qualité et concrétiser plusieurs projets à caractère social, il a rappelé que la Fondation permet au personnel du secteur public, ainsi qu’à leurs conjoints et enfants, de bénéficier de l’acquisition de logements à des conditions avantageuses, de la couverture médicale supplémentaire, de la scolarisation de leurs enfants, du pèlerinage, des services de divertissement et des colonies de vacances.

De son côté, le secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Khalid Samadi a félicité les élèves ayant obtenu les bourses d’excellence pour leur travail, engagement et persévérance, appelant à s’investir davantage dans la connaissance et la science, « leviers du développement des sociétés ».

Il a, de même, loué le partenariat liant les ministères de l’éducation nationale et de la santé afin d’élargir l’offre de formation dans le domaine de la santé, notant à ce propos l’augmentation considérable du nombre des facultés de médecine et de pharmacie.

Pour sa part, le président de la fondation Hassan II pour la promotion des œuvres sociales au profit du personnel du secteur public de la santé, Saïd El Fekkak a indiqué que cet événement important consacre les valeurs et les efforts fournis par la Fondation en faveur de ses adhérents, en œuvrant pour satisfaire leurs besoins et ceux de leurs familles.

S’agissant de l’assurance médicale complémentaire, M. Fekkak a souligné que cette dernière couvre les hospitalisations médicales ou chirurgicales au Maroc et à l’étranger, ainsi que les maladies chroniques et coûteuse et les accidents graves.

Le panier de prise en charge concerne l’accouchement, l’optique, les soins dentaires, le scanner, l’IRM, la prothèse auditive externe, la circoncision et le décès, a-t-il précisé, notant que les retraités ont également le droit bénéficier de cette couverture ainsi que les conjoints, les enfants à charge jusqu’à l’âge de 21 ans (ou 26 ans s’ils poursuivent leurs études), les enfants en situation de handicap et les ayants droit.

Dans un autre sillage, il a fait savoir que 336 élèves ont bénéficié de la bouse d’excellence (30 bouses au niveau national et 306 au niveau régional), ajoutant que la particularité de cette année est la consécration de 30 bourses pour les études à l’étranger d’une valeur de 2000 Dh pendant 10 mois durant 5 ans.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire