ban600
ban600

La Banque mondiale prévoit une légère accélération de la croissance mondiale

La Banque mondiale prévoit une légère accélération de la croissance mondiale

La croissance économique mondiale devrait s’accélérer modestement pour atteindre 2,7 % en 2017, grâce à la diminution des obstacles à l’activité dans les marchés émergents et les économies en développement qui sont des exportateurs de produits de base, et à une demande restant robuste dans les pays importateurs, selon un rapport de la Banque mondiale (BM) rendu public à Washington.

Dans les économies avancées, la croissance des économies avancées devrait légèrement progresser pour s’établir à 1,8 % en 2017, selon l’édition de janvier 2017 de Global Economic Prospects, le rapport de la BM sur les perspectives pour l’économie mondiale.

La relance budgétaire dans les grandes économies, particulièrement aux États-Unis, pourrait provoquer une accélération de la croissance intérieure et mondiale plus forte que prévu, bien que le renforcement du protectionnisme puisse avoir des effets négatifs, indique la source, notant que la croissance des marchés émergents et des économies en développement, pris dans leur ensemble, devrait passer de 3,4 %, l’an passé, à 4,2 % cette année, sur fond de hausse limitée des prix des produits de base.

La BM relève, toutefois, que les perspectives sont hypothéquées par les incertitudes pesant sur l’orientation des politiques publiques dans les grandes économies, ajoutant qu’une période d’incertitude qui s’installe pourrait prolonger l’atonie de la croissance des investissements, qui freine les pays à faible revenu, à revenu intermédiaire et à revenu élevé.

“Après des années de croissance mondiale décevante, il est encourageant de voir s’ouvrir des perspectives économiques plus solides à l’horizon”, a souligné Jim Yong Kim, président du Groupe de la BM, cité dans le rapport, estimant que “le moment est venu de tirer parti de cette dynamique et d’accroître les investissements dans les infrastructures et les populations”.

Il a, en outre, fait observer que “l’accélération de la croissance durable et inclusive qui est nécessaire pour mettre fin à l’extrême pauvreté passe par là”.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire