ban600

Casablanca: Arrestation de six individus pour liens présumés avec un réseau criminel actif dans le vol avec violence

Casablanca: Arrestation de six individus pour liens présumés avec un réseau criminel actif dans le vol avec violence

Le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a procédé, en collaboration avec les éléments de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), à l’arrestation de six individus, dont une fille, soupçonnées d’appartenir à un réseau criminel actif dans le vol avec violence et à l’aide de voitures volées, indique mardi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La DGSN précise que les services de sûreté de Casablanca ont reçu des plaintes contre cinq personnes, dont une fille, qui utilisent des voitures différentes pour agresser leurs victimes et les délester de leurs téléphones portables, leurs possessions et parfois leurs voitures, sous la menace de la violence, et ce dans plusieurs quartiers et zones périphériques de la ville.

Les investigations sur le terrain et les expertises techniques ont conduit à l’arrestation du suspect principal à la ville de Khouribga qui fait l’objet de trois avis de recherche pour des affaires similaires, de trois complices, aux multiples antécédents judiciaires, et d’une fille qui entretient une relation illégale avec l’un des mis en cause et qui était au courant de leurs activités criminelles, indique le communiqué, notant qu’une sixième personne impliquée dans l’acquisition et la dissimulation d’une voiture volée a été également appréhendée.

Les investigations ont, de même, permis d’identifier une autre fille soupçonnée d’avoir participé à des opérations de vol, relève la source, ajoutant que la suspecte, qui a été retrouvée à l’Unité des soins intensifs à l’hôpital, souffre de graves blessures suite à un accident de circulation commis par les membres de ce réseau criminel dans la banlieue de Casablanca.

La DGSN indique, en outre, que l’opération d’identification des mis en cause par les victimes se poursuit au même titre que les perquisitions qui ont permis, jusqu’à présent, la saisie d’une voiture volée, d’une autre voiture portant de fausses plaques d’immatriculation, d’une épée, ainsi que des montres et autres objets personnels, butins de leurs activités criminelles. 

Les six mis en cause ont été placés en garde à vue alors que l’autre fille a été mise sous observation médicale à l’hôpital où elle reçoit le traitement, alors que l’enquête se déroule sous la supervision du parquet compétent.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire