ban600

Le comité exécutif de l’AMCOW adopte l’initiative marocaine « Water for Africa »

Le comité exécutif de l’AMCOW adopte l’initiative marocaine « Water for Africa »

Le comité exécutif du Conseil des ministres africains de l’eau (AMCOW) vient d’adopter, à Abuja, l’initiative marocaine « Water for Africa« , en l’intégrant dans son agenda de travail. 

Lors d’une réunion du comité exécutif de l’AMCOW, consacrée mardi à la présentation de la nouvelle stratégie du Conseil pour la prochaine décennie et sa discussion dans le cadre d’un débat stratégique entre les différents acteurs et partenaires au développement, l’initiative marocaine « Water for Africa » a été adoptée et intégrée dans l’agenda de travail du Conseil, indique un communiqué du secrétariat d’Etat chargée de l’Eau.

Cette rencontre était également une opportunité pour passer en revue les multiples expériences réussies dans le domaine de l’eau en Afrique, dans la perspective de renforcer et consolider le partenariat et la coopération sud-sud, précise le communiqué.

Intervenant à cette occasion, la secrétaire d’Etat chargée de l’Eau, Charafat Afailal a souligné que l’objectif de l’initiative « Water for Africa » consiste principalement à inciter et à mobiliser les acteurs politiques, financiers et institutionnels, le but étant la conception et la mise en œuvre d’un plan d’actions prioritaire en faveur de la sécurité hydrique du continent africain.

Elle a, par la même occasion, mis l’accent sur la nécessité d’instaurer plus d’équité pour le continent africain en matière d’eau et d’assainissement, étant donné que l’Afrique est le contient ayant le moins contribué au changement climatique mais souffre le plus de ses effets et ce, en mettant à sa disposition les moyens et les mécanismes lui permettant d’atténuer l’impact du changement climatique et de devenir progressivement résiliente face aux défis et contraintes qu’il lui impose.

Après avoir rappelé que l’Afrique est le deuxième continent le plus sec au monde, Mme Afailal a fait observer qu’au vu de son déficit en termes d’infrastructures de mobilisation et de traitement de l’eau, environ 30% de la population du continent n’a pas accès à l’eau potable.

Elle a souligné aussi qu’à cause de l’impact important du changement climatique notamment sur les ressources hydriques, la vulnérabilité du continent africain est de surcroit.

Et d’expliquer que cette situation influe directement sur le développement et la stabilité des populations du continent et menace leur vie, surtout qu’elle contribue à l’aggravation de drames humanitaires résultant de conflits, tensions et émigration massive sous l’effet persistant de la rareté de l’eau.

A cet effet, la responsable a incité tous les participants à la réunion du Conseil Exécutif de l’AMCOW à se mobiliser collectivement autour de l’initiative « Water for Africa » et à relever le défi à travers la consolidation de solutions innovantes, créatrices et durables, en vue d’atteindre les objectifs escomptés de l’action africaine commune dans ce domaine.

Parallèlement à cette réunion, la secrétaire d’Etat a participé aux activités du 15ème anniversaire de la création de cette initiative, organisées sous le thème « vers une sécurité hydrique et un assainissement liquide sûre en Afrique ».

Issue de l’appel de la 1-ère Conférence internationale sur l’eau et le climat organisée à Rabat en juillet 2016, à l’initiative du Maroc, « Water of Africa » est portée par des partenaires aussi importants que la Banque Mondiale, la Banque Africaine de développement et le Conseil Mondial de l’Eau, dans le but d’en faire un vecteur de développement pour instaurer plus de justice et d’équité dans le continent africain.

Créé en 2002 à Abuja au Nigeria, l’AMCOW a principalement pour objectif de promouvoir la coopération, la sécurité, le développement social et économique et l’éradication de la pauvreté dans les États membres à travers la gestion efficace des ressources en eau du continent et la prestation de services d’approvisionnement en eau.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire