ban600

Essaouira poursuit son envol touristique durant les 5 premiers mois de l’année 2018

Essaouira poursuit son envol touristique durant les 5 premiers mois de l’année 2018

La ville d'Essaouira continue son envol touristique, avec des indicateurs au vert durant les 5 premiers mois de l'année en cours, confortant ainsi sa place de choix en tant que l'une des destinations les plus prisées offrant un produit touristique riche et diversifié.

En chiffres, pour le seul mois de mai dernier, la cité des Alizés a enregistré une hausse de 15% en termes de nuitées dans ses établissements d'hébergement déclarés, accompagnée d'une augmentation de l'ordre de 14% en ce qui concerne les arrivées et ce, comparativement à la même période de l'année précédente, selon les données communiquées par la Délégation provinciale du tourisme.

S'agissant du cumul des quatre premiers mois (janvier-avril de l'année 2018), le nombre des nuitées déclarées dans les unités d'hébergement de la ville a enregistré une hausse de 18%, en comparaison avec la même période de l'année écoulée, précise-t-on de même source.

Cette performance a été accompagnée d'une augmentation de 25% du nombre des arrivées dans la cité des Alizés, poursuit la même source, faisant savoir que la plupart des catégories d'établissements touristiques de la ville ont enregistré durant les 4 premiers mois, des hausses en termes de nuitées, dont 17% pour les hôtels 5 étoiles, 12% pour les Maisons d’hôtes et 31% pour les hôtels 2 étoiles.

Et de faire observer que ''la catégorie d’hôtels 5 étoiles et les maisons d’hôtes cumulent, à eux-seuls, 66% des nuitées totales enregistrées à Essaouira durant les quatre premiers mois de 2018".

→Lire aussi: Hausse de 12% des arrivées touristiques au Maroc à fin avril

''L’accroissement des nuitées enregistrées durant la période janvier-avril 2018 est attribuable aux bonnes performances enregistrées par les non-résidents notamment : la France avec +22%, la Belgique (+112%), l’Allemagne (+20%), la Suisse (+6%), la Hollande (+15%), l'Italie (+24%), le Canada (+90%), et les USA (+32%), précise-t-on.

Pour rappel, les indicateurs touristiques de la ville d'Essaouira ont connu une évolution à deux chiffres durant l'année 2017, avec une hausse de 12% du nombre des nuitées déclarées dans les différents établissements d’hébergement touristiques et une hausse de l’ordre de 14% au niveau des arrivées.

Outre les potentialités touristiques, naturelles et culturelles que recèle la cité des Alizés, le renforcement du trafic aérien au niveau de l’aéroport international Essaouira Mogador, notamment avec le retour annoncé par la compagnie low-cost ''Raynair'' à travers la desserte ''Düsseldorf-Weeze et Essaouira'', à compter du 30 octobre prochain avec deux rotations hebdomadaires, aura un impact positif sur l’activité touristique et contribuera, sans nul doute, à l’augmentation des flux touristiques à destination de cette cité.

''Essaouira renferme un patrimoine architectural et urbanistique particulier et original, témoignant d’un riche passé issu de toutes les civilisations humaines qui ont contribué chacune à la création de ce chef-d’ouvre qui est la médina d’Essaouira, et c’est grâce à son histoire et son caractère exceptionnel que l’UNESCO a inscrit la médina d’Essaouira sur la liste du Patrimoine de l’Humanité depuis décembre 2001'', a confié à la MAP, M. Mouhsine Chafai El Alaoui, délégué provincial du tourisme à Essaouira.

→Lire aussi: L’offre touristique à Marrakech se renforce par la création de deux nouvelles « belles » unités

Et d'ajouter que pour faire appel à son patrimoine et à sa mémoire, la cité des Alizés fait entendre sa voix par la musique et vit avec intensité au rythme d’événements de grande notoriété, entre autres, le Festival de Gnaoua et des Musiques du Monde actuellement en sa 21è édition, le Festival ''Printemps Musical des Alizés'', et le Festival des ''Andalousies Atlantiques''.

M. Chafai El Alaoui a mis en avant également l'importance de l’arrière-pays d’Essaouira, avec des paysages splendides alternant les boisements, les oasis et les steppes sablonneuses, ou encore des zones montagneuses, avec des baies de toute beauté, la forêt d’arganier et du thuya. Un réel potentiel qui pourrait satisfaire les attentes des touristes recherchant l’authenticité, le dépaysement et la découverte.

Grace à cette richesse, la destination Essaouira jouit donc d'un ''positionnement culture-nature au bord de la mer (150 km de côtes) à même de drainer des amateurs et professionnels des sports de glisse'', a-t-il poursuivi.

Après avoir indiqué que ''l’année 2018 a commencé sous de bons auspices et que le secteur reprend et renoue avec la croissance; une tendance qui s’aligne sur les prévisions à moyen terme'', il a relevé que ''le secteur touristique continuera d’évoluer de façon prometteuse notamment avec l’ouverture de nouvelles lignes aériennes''.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire