ban600

Le gouvernement veut accorder une importance stratégique à la communication

Le gouvernement veut accorder une importance stratégique à la communication

 L’action gouvernementale vise à accorder à la communication, dans le présent et l’avenir, une importance stratégique, a souligné, mercredi à Rabat, le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.

Dans une allocution d’ouverture de la rencontre de communication des conseillers en communication dans les cabinets ministériels, M. El Othmani a indiqué que la constitution du Royaume stipule que tous les citoyens ont le droit d’accéder à l’information, appelant à améliorer la disposition des départements gouvernementaux en matière de diffusion de l’information correcte au profit des citoyens en temps réel. La réalisation du développement, de la réforme et de la démocratie reste tributaire de l’existence d’un lien de communication avec les citoyens incarné par les hommes et femmes des médias, a-t-il fait savoir, mettant l’accent sur l’importance stratégique des conseillers en communication dans les cabinets ministériels qui se veulent une liaison essentielle entre le gouvernement et les organes de presse, et par ricochet les citoyens.

D’autre part, le chef du gouvernement a relevé que cette réunion vise à favoriser la concertation entre les différents conseillers en communication dans les cabinets ministériels et la rédaction d’un document définissant les perspectives, les outils et les mécanismes de communication.

M. El Othmani a rappelé certains mécanismes mis en place par le gouvernement pour communiquer avec les citoyens, la dernière en date étant le décret de gestion et de réception des plaintes. “Nous aurons bientôt, dans cette optique, un portail dédié aux points de vue des citoyens concernant l’action gouvernementale et leurs revendications”, a-t-il indiqué.

De son côté, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, a appelé à l’élaboration d’une stratégie claire permettant au gouvernement de mener une communication efficace, afin d’accompagner les développements qui s’opèrent dans le champ médiatique. Il a souligné la nécessité d’interagir avec les citoyens et de les informer sur les politiques publiques et les décisions gouvernementales, ainsi que de fournir les mécanismes de consécration de la confiance des citoyens dans le service public.

Il a, dans ce cadre, relevé que la déclaration gouvernementale a instauré une nouvelle vision gouvernementale relative à la communication et aux médias, en tant que pierre angulaire du succès des travaux de l’organe exécutif.

Après avoir rappelé les acquis apportés par la Constitution en matière d’accès à l’information et les dispositions relatives à la gouvernance, M. Laaraj a plaidé pour l’adoption d’une approche participative incluant les départements gouvernementaux et les autres intervenants en matière de communication.

Il a indiqué que le ministère de la Culture et de la Communication œuvrera à accompagner les recommandations de cette première rencontre, laquelle sera suivie par d’autres réunions.

Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a, pour sa part, noté que cette réunion est marquée par la présentation d’un guide professionnel de communication préparé par le ministère de la Communication et qui est le fruit d’une action collective qui s’est étalée sur des années, ajoutant que cette réunion constitue l’occasion pour l’adoption et la mise en œuvre de ce guide.

La rencontre a également pour objectif de favoriser la consultation à propos du cadre définissant la communication gouvernementale, ce qui permettra à chaque département gouvernemental d’adopter une politique de communication, a dit M. El Khalfi, relevant que cette rencontre est motivée par le besoin de s’adapter aux changements qui se profilent sur la scène médiatique et de communication, notamment à la lumière du rôle agissant que jouent les réseaux sociaux.

L’objectif principal de ces initiatives est d’établir une communication gouvernementale efficiente et efficace, de manière à assurer que les départements gouvernementaux délivrent leurs messages à tous et de créer l’impact escompté au niveau des attitudes et des comportements, selon le ministre délégué.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire