ban600

Journée nationale des personnes handicapées

Journée nationale des personnes handicapées

Le Maroc célèbre, le 30 mars, de chaque année, la journée nationale des personnes handicapées. Une occasion de mieux faire connaître la question du handicap et de sensibiliser davantage aux droits de cette frange de la société.

Instaurée par feu S.M Hassan II en 1996, cette journée est considérée comme une journée de mobilisation en faveur des droits des personnes handicapées et de l’ancrage d’une culture de respect de leurs droits face aux préjugés qui gênent leur insertion dans le processus du développement socio-économique, sur la base du principe de l’égalité des chances.

Cette journée nationale est, par ailleurs, l’occasion idéale de réaffirmer les principes de liberté et d’égalité en dignité et en droit. Le respect de cette dignité due à chaque personne, valide ou non, implique la reconnaissance des droits de base comme l’éducation ou le travail.

Cette célébration constitue également une occasion pour faire le bilan des réalisations accomplies dans ce domaine et de lancer de nouveaux programmes de sensibilisation pour une  pleine intégration des personnes handicapées dans le développement national.

Conformément aux Hautes Orientations Royales visant la protection de toutes les composantes de la société marocaine, les autorités publiques sont appelées à accorder plus d’intérêt aux personnes en situation de handicap et de mettre en place des politiques publiques en leur faveur.

Le Centre d’Insertion et d’aide par le travail (CIAT), que le Souverain a lancé, en 2016, en vue d’intégration réelle et effective des personnes en situation de handicap dans le marché du travail, constitue, entre autres, un projet ambitieux sans précédent au niveau national.

Pour cette année, le Centre National Mohammed VI des Handicapés organise, du 28 au 30 mars 2017 à Sala Al Jadida, le 9ème Forum National du Handicap, sous le thème : « les comportements affectifs et la santé de la reproduction chez le jeune avec handicap mental : cadrage religieux et juridique et aspects médico-psychosociologiques ». L’objectif étant de partager, informer et mobiliser davantage l’ensemble des intervenants en matière de handicap, autour de différentes questions religieuses, juridiques et psycho-sociales, relatives au mariage et à la reproduction des personnes en situation de handicap mental. Professionnels, chercheurs et spécialistes, des organisations gouvernementales et non gouvernementales ainsi que les familles participeront à ces travaux.

Inauguré en 2006, le Centre National Mohammed VI des Handicapés (CNMH), filiale de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, est une structure multidisciplinaire, venue renforcer les efforts organisés de prise en charge globale et d’intégration sociale des personnes en situation de handicap. Le CNMH a développé une plateforme régionale à travers laquelle quatre annexes sont d’ores et déjà opérationnelles dans les villes de Safi, Oujda, Marrakech et Fès. D’autres antennes sont en cours de conception ou de construction notamment à Agadir et à Casablanca.

 

Chaouki Oulkhir 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire