ban600

Les propriétaires de cafés et de restaurants de Skhirate-Témara appellent à la réglementation du secteur

Les propriétaires de cafés et de restaurants de Skhirate-Témara appellent à la réglementation du secteur

Les propriétaires et gérants de cafés et de restaurants de Skhirate-Témara ont appelé, mardi à Rabat, à la réglementation du secteur et à l'élaboration d'un cadre juridique régissant cette activité.

Intervenant lors d'une rencontre de sensibilisation, organisée par la Chambre du commerce, d’industrie et de services de la Région Rabat-Salé-Kénitra, le président de l’Association nationale des propriétaires de cafés et de restaurants, Nourddine Harrak, a souligné la nécessité de réglementer le secteur qui contribue de manière significative au développement économique et social du Maroc et emploie des milliers de personnes.

Dans ce cadre, M. Harrak a jugé nécessaire d’organiser des rencontres avec les cadres de la Chambre du commerce, d’industrie et de services et les parlementaires pour attirer leur intention sur la situation "critique" dans laquelle se trouve ce secteur qui emploie près de 1,5 million de salariés et attire d’importants investissements.

Il a notamment plaidé pour une baisse des taxes imposées telles que la taxe relative à l'exploitation de l’espace public, la taxe sur les débits de boissons, la taxe sur les enseignes publicitaires et la redevance du droit d’auteur, faisant observer que les cafés et les restaurants doivent s'acquitter de près de 14 taxes et impôts qui ont poussé certains propriétaires à déclarer faillite.

Pour rémedier à cette situation, il a appelé à l'ouverture d'un dialogue "sérieux et responsable" avec les autorités concernées, revendiquant notamment une révision de ces taxes.

Pour sa part, le président de la Chambre du commerce, d’industrie et de services de la Région Rabat-Salé-Kénitra, Abdellah Abbad, a indiqué que cette rencontre constitue une occasion pour examiner et débattre des problèmes du secteur et les moyens de son développement, à travers la propositions de solutions efficaces et efficientes.

>>Lire aussi : Rabat : Une simulation de l’ONU pour initier les étudiants au monde de la diplomatie

M. Abbad a, également, exprimé son soutien aux efforts déployés par ces professionnels pour organiser ce secteur, plaidant pour l’élaboration d’un texte de loi en la matière et appelant ces professionnels à s'organiser en associations.

Pour sa part, le chef de service chargé de promotion et d’attractivité au sein de la Chambre, Brahim Imid, a indiqué que les propriétaires et gérants de cafés et de restaurants sont confrontés à certains problèmes et contraintes, notant que cette rencontre est de nature à engager des concertations avec les différentes parties prenantes.

M. Imid a aussi mis en avant le rôle de la Chambre qui a pour mission de contribuer au développement du tissu économique et à la promotion professionnelle de différents secteurs au niveau de la région, assister et encadrer les associations professionnelles, et ce à travers l’orientation et l’accompagnement des porteurs de projets, l’élaboration des études de faisabilité, la formation adaptée aux besoins de l’entreprise, la sensibilisation des entreprises à l’utilisation des TIC et l’accompagnement des entreprises par un appui individuel ou par filière.

Dans ce sens, il a souligné le rôle du centre consulaire de la gestion de la comptabilité agréée de la Chambre qui a pour mission de tenir la comptabilité de ses adhérents, d’établir les déclarations fiscales, de certifier la véracité des documents comptables et fiscaux et d’apporter une assistance en matière d’information, de formation et de vulgarisation des méthodes modernes de gestion.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire