ban600

Meeting en commémoration du 60e anniversaire du retour de la ville de Tarfaya à la mère-patrie

Meeting en commémoration du 60e anniversaire du retour de la ville de Tarfaya à la mère-patrie

Les habitants de la ville de Tarfaya et la famille de la résistance ont célébré, lundi, dans la joie et la fierté, le 60è anniversaire du retour de la ville de Tarfaya dans le giron de la Nation, une date qui restera gravée en lettres d'or dans les annales de la lutte du peuple marocain pour le parachèvement de l’indépendance et la réalisation de l’unité nationale.

Lors d’un meeting tenu à cette occasion dans la ville de Tarfaya, le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération, Mustapha El Ktiri, a souligné que la commémoration de cet évènement constitue une étape phare de la lutte nationale, riche en épopées et en hauts faits d’armes, notant que la récupération de la ville de Tarfaya est une page radieuse dans les annales de la lutte menée par le peuple marocain sous la conduite du glorieux Trône Alaouite pour le parachèvement de l’indépendance et de l’intégrité territoriale du Royaume.

M.El Ktiti a mis en avant, dans ce sens, la contribution des populations des provinces du sud du Royaume aux différentes étapes de la lutte nationale, notant que les fils de ces provinces ont consenti de grands sacrifices pour se libérer du joug du colonialisme, en toute fidélité aux valeurs sacrées et aux constantes de la Nation, donnant ainsi la pleine mesure de leur attachement à leur identité marocaine et au serment d'allégeance aux glorieux Trône Alaouite. 

Après avoir rappelé l’unité et la symbiose ayant toujours existé entre les différentes composantes du peuple du Maroc, il a mis en exergue les sacrifices et les hauts faits d’armes ayant marqué l’histoire de la résistance nationale, sous la conduite du Glorieux Trône Alaouite, pour le parachèvement de l'indépendance et de l'intégrité territoriale, la défense des valeurs sacrées du pays et la préservation de l'identité de la nation. 

Ces sacrifices, a-t-il noté, ont été couronnés par le retour au pays de feu SM Mohammed V et de la famille Royale le 16 novembre 1955, ajoutant que la fin du Protectorat n’a été que le début de l'épopée du "Grand Jihad" pour l'édification d'un Maroc nouveau dont l'une des priorités était la libération des autres territoires occupés. C’est dans ces conditions qu'en 1956 l'Armée de libération s'est mobilisée pour libérer les parties sud du territoire national sous occupation espagnole, a-t-il poursuivi.

>>Lire aussi : Tarfaya abrite son colloque international autour de la question des frontières dans la zone sahélo-saharienne

De même, le discours prononcé par feu SM Mohammed V à M'Hamid El Ghizlane, le 25 février 1958, en présence de représentants des tribus du Sahara marocain, a été décisif quant à la détermination du Maroc à aller de l'avant dans le recouvrement de ses terres spoliées au Sahara. 

Grâce à la perspicacité du père de la Nation et à la symbiose régnant entre le peuple et le Trône, le Maroc a pu récupérer Tarfaya en 1958 pour inaugurer une étape déterminante dans le combat national pour le parachèvement de l'intégrité territoriale et la consolidation de l'unité nationale. 

M. El Ktiri a noté que cette lutte patriotique se poursuit sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, avec force, détermination et ténacité, pour défendre les constantes de la Nation, mettre fin au différend artificiel autour du Sahara marocain et consolider les liens de fraternité entre les peuples de la région.

Il a réitéré, à cette occasion, la mobilisation permanente des anciens membres de l'armée de libération et des anciens résistants pour la défense de l'intégrité territoriale du Royaume et de ses valeurs sacrées.

Lors de ce meeting, qui s’est déroulé en présence du gouverneur de la province de Tarfaya, Jamal Raiss, d’élus, de notables et d’acteurs de la société civile, il a été procédé à la remise de Wissam royaux à des anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, en guise de reconnaissance des grands sacrifices qu'ils ont consentis au service de la Nation.

De même, des avantages et aides ont été remis à des membres de la famille de la résistance et à leurs ayant-droits.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire