ban600

Avec 130 millions de personnes en besoin d’aide, la génération future est en danger, avertit Ban Ki-moon

Avec 130 millions de personnes en besoin d’aide, la génération future est en danger, avertit Ban Ki-moon

Alors que 130 millions de personnes ont besoin d'aide, dont des dizaines de millions d'enfants et de jeunes, "notre génération future est déjà en danger", a averti mardi le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Ban Ki-moon.

M. Ban, qui s’exprimait à l’ouverture du débat général de l’assemblée générale, s’est cependant déclaré convaincu que la communauté internationale est plus que jamais en mesure de mettre fin à la guerre, éradiquer la pauvreté et combattre la persécution.

"Nous avons les moyens de prévention des conflits. Nous avons le potentiel pour combler l'écart entre riches et pauvres et de concrétiser les droits dans la vie des gens", a-t-il estimé.

Parmi ces moyens, le secrétaire général de l’ONU a souligné que les objectifs de développement durable représentant un manifeste pour un avenir meilleur, et que l'accord de Paris sur le changement climatique permet de s’attaquer au défi de l’ère.

Il a, à cet égard, appelé à mettre en vigueur l'Accord de Paris avant la fin de cette année, rappelant qu’il ne reste que 26 pays à le signer, ce qui représente 15 pc seulement des émissions de gaz à effet de serre.

"Je vous demande de nous aider à mener à un monde de croissance faible en carbone, d’une résilience accrue et de plus d’opportunités du bien-être de nos enfants", a-t-il plaidé.

Le débat général de l’Assemblée générale s’est ouvert mardi avec la participation des chefs d’Etat, de gouvernement et de délégation des 193 Etats membres de l’ONU, dont le Maroc.

Lors de ce débat, quelque 86 chefs d’Etat déclineront, tour à tour, la vision de leurs pays au sujet des questions qui retiennent l'attention de la communauté internationale, notamment le développement, le climat et le terrorisme.

Le débat général de cette année, qui se poursuivra jusqu’à lundi prochain, se démarque par la participation de la Palestine en tant que membre observateur.

Plus de 1.100 réunions bilatérales entre les représentants des Etats membres sont prévues en marge de ce conclave, durant lequel sont programmés 545 autres événements traitant d’une multitude de questions à portée régionale et internationale.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :