Les archives de Feu Simon Levy confiées aux Archives du Maroc

Les archives de Feu Simon Levy viennent d’être confiées aux Archives du Maroc, à la faveur d’un don de la famille Levy.

Selon un communiqué des Archives du Maroc, la famille Levy “contribue à l’enrichissement de la mémoire nationale” en confiant à cette institution “un fonds important” d’archives de feu Simon Levy qui fut “un éminent professeur-chercheur” et “une grande figure du judaïsme marocain”, décédé le 2 décembre 2011.

“Ce don est le fruit de la prise de conscience de la famille Levy de l’intérêt des archives privées en tant que composante de la mémoire collective nationale”, relève le communiqué transmis mardi à la MAP, notant que “par ce geste, la famille Levy entend pérenniser le nom et la mémoire d’un grand intellectuel marocain”.

MM Jean et Jacques Levy, fils de feu Simon Levy, et Jamaâ Baida, directeur des Archives du Maroc, avaient procédé le 28 septembre à la signature de la convention de don, précise-t-on de même source.

Tout en saluant “ce geste généreux”, le directeur des Archives du Maroc a exprimé sa profonde gratitude à la famille Levy pour “cette initiative citoyenne fidèle aux idéaux de feu Simon Levy”, la qualifiant “de bon exemple à suivre pour que le patrimoine juif récupère la place qui lui revient au sein du patrimoine archivistique national”.


Archives du Maroc assure garantir la préservation et la valorisation de ces archives afin de les transmettre aux générations futures, sous l’appellation de “Fonds Simon Levy”. Simon Levy était notamment professeur-chercheur à l’Université Mohamed V de Rabat et un grand militant du Parti du progrès et du socialisme.

Grande figure du judaïsme marocain, il fut le premier directeur du Musée du judaïsme marocain à Casablanca .