Au moins 1.300 migrants s’échappent d’un centre de rétention dans le Mexique

Au moins 1.300 migrants s’échappent d’un centre de rétention dans le Mexique

Au moins 1.300 migrants se sont échappés jeudi d'un centre de rétention à Tapachula, dans le sud du Mexique, ont indiqué les autorités.

Quelque 1.300 migrants ont fui, dont environ "700 sont revenus", les 600 autres n'étant pas encore localisés, précise l'Institut national de migration (INM) dans un communiqué, ajoutant que les migrants "revenus" ont été appréhendés par des équipes de l'INM et des patrouilles.

"Il y a eu une sortie non autorisée d'ampleur des personnes hébergées dans la station migratoire Siglo XXI", souligne la même source. La fuite s'est produite à l'heure du dîner, lorsque des Cubains, nationalité la plus représentée, ont menacé d'incendier les installations surpeuplées, selon des témoins.

→ Lire aussi : Mexique: Près de 300.000 migrants entrés dans le pays en trois mois

C'est la troisième fois depuis octobre que des migrants se révoltent dans ce centre de rétention, protestant contre les mauvaises conditions du lieu.

Depuis octobre, plusieurs milliers de migrants centraméricains organisés en caravanes ont traversé le Mexique dans l'espoir d'atteindre les Etats-Unis. Les autorités mexicaines proposent désormais aux migrants qui entrent au pays un visa humanitaire d'un an limité aux seuls Etats du sud du pays, qui remplace peu à peu les visas humanitaires qui leur permettaient jusqu'alors de circuler librement dans tout le pays.

Avec ce nouveau visa, les migrants s'exposent désormais à une expulsion du territoire mexicain s'ils progressent vers le nord.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :