Bahia Amrani prend les commandes de la FMEJ

Bahia Amrani prend les commandes de la FMEJ

C’est en marge de son 8ème Congrès, tenu autour du thème « Une entreprise forte pour un journalisme sérieux » que la Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux (FMEJ) a élu sa nouvelle présidente, vendredi 21 décembre, dans la soirée, pour un mandat fixé à deux ans par les statuts.

Directrice  de publication de l’hebdomadaire « Le Reporter », Bahia Amrani succède à Noureddine Miftah qui a présenté le rapport moral et financier devant les congressistes, approuvé à l’unanimité. Un mandat, il faut le dire, qui  a connu des combats et des négociations lors du processus de révision des textes législatifs relatifs à la profession notamment le code de la presse, composé de trois lois, la loi sur la presse et l’édition, la loi sur le statut du journaliste professionnel et la loi sur le conseil national de la presse.

LIRE AUSSI : La FMEJ tient son 8è congrès le 21 décembre à Casablanca

Mme Bahia Amrani, connue pour son militantisme pour l’indépendance de la presse aura, quant à elle, d’autres défis à relever dans un contexte, de plus en plus, difficile pour les métiers de la presse.

De fait, la FMEJ, consciente de son rôle citoyen, a décidé de mettre en place des représentations régionales et commencé en 2016 par la région de Laayoune-Sakia El hamra, Dakhla - Oued Eddahab, et Guelmim – Oued Noun, dont les instances ont été élues et les représentants au nombre de quatre ont assisté au congrès.

Rappelons que Bahia Amrani a commencé sa carrière en tant que journaliste à Al Maghrib, puis au Message de la Nation, ensuite elle est nommée Rédactrice en chef du journal Libéral fondé avec la défunte Nadia Bradley. Après avoir collaboré avec des supports médiatiques de renom tels L'Express, BBC et Jeune Afrique, pendant plusieurs années, Bahia Amrani crée Le Reporter, magazine indépendant, d’informations générales qui est à sa vingtième année d’existence.

Affable, généreuse, au service de tous et rigoureuse dans son travail, Bahia Amrani réussira bien des batailles.

Bon courage et bon mandat à notre chère consœur!

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :