Bayt Mal Al-Qods invite les membres de l’OCI à respecter leurs engagements

Bayt Mal Al-Qods invite les membres de l’OCI à respecter leurs engagements

 L’Agence Bayt Mal Al-Qods a invité les États membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à respecter leurs engagements afin de financer ses programmes et projets essentiels dans le cadre de son plan quinquennal (2014-2018) et qui sont évalués à 30 millions de dollars.

Selon un document distribué à l’occasion de la tenue à Istanbul du sommet extraordinaire de l’organisation panislamique, l’Institution explique avoir engagé, entre 2006 et 2017, plus de 38 millions de dollars dans les secteurs de la construction, de la santé et de l’éducation (bourses, réhabilitation des écoles), de la jeunesse et de l’enfance (colonies de vacances d’été) et de l’assistance sociale avec le programme des orphelins Meqdissis qui comprend 500 orphelins, et le programme de vie décente à travers lequel l’agence distribue 20.000 pains par jour, ainsi que le secteur culturel et du patrimoine religieux et culturel de la ville bénie.

Elle réaffirme sa totale implication dans la mise en œuvre des instructions de SM le Roi Mohammed VI pour continuer ses projets sociaux en faveur d’Al-Qods et des Meqdissis et de les aider, autant que possible, à relever les défis imposés par l’occupation, soulignant que le discours de SM le Roi, Président du Comité d’Al-Qods, lors de la 20-ème session du Comité à Marrakech en janvier 2014, incarne la méthodologie royale de concrétiser l’action du comité, en plus de ses initiatives diplomatiques, à travers des réalisations concrètes sur le terrain dans Al-Qods Acharif ayant un impact direct et concret sur la population de la ville sainte.

Avec un financement limité au cours des six dernières années, le Maroc est resté la principale source avec plus de 87 pc de contributions volontaires des Etats membres de l’OCI, tandis que l’Agence cherche à diversifier ses moyens de financement en s’adressant aux organismes, institutions et individus conformément à ses statuts, et ce dans l’objectif de relever le challenge de l’insuffisance de financement.

Ce manque, note le document, s’est reflété sur le rythme de l’action de l’Agence, actuellement ne dépassant pas 2 millions de dollars par an, et qui ne répond point à ses aspirations et la rend incapable de satisfaire les besoins croissants des Meqdissis, dans le cadre de son plan quinquennal (2014-2018).

Le document rappelle aussi que ce plan quinquennal d’une valeur de 30 millions de dollars a été approuvé par les instances de décision de l’Agence, en marge de la 20-ème session du Comité qui avait appelé les Etats membres de l’OCI à mobiliser des fonds pour l’Agence, mécanisme principal du Comité Al-Qods relevant de l’OCI pour coordonner le soutien à la protection de la ville sainte, préserver son patrimoine religieux et culturel et soutenir la résistance de ses habitants.

Dans ce contexte et en perspective de l’élaboration du nouveau plan quinquennal de l’Agence 2019-2024, l’Agence Bayt mal Al-Qods invite les organes de l’OCI à entamer les démarches nécessaire auprès des Etats membres pour mettre en œuvre la recommandation entérinée par la 20ème réunion du Comité à Marrakech en transférant les contributions de la formule volontaire à celle obligatoire selon des parts qui seront déterminés par les Etats membres, de manière à garantir des ressources financières constantes pour lui permettre de continuer à remplir son devoir pour lequel il a été créé.

A fin de protéger Al-Qods et de placer les Meqdessis au centre de ses préoccupations par l’amélioration de leurs conditions de vie tout en leur permettant de résister à la répression visant à les déraciner de leur terre, ce qui ne peut être atteint sans l’adhésion de tous dans les efforts de l’Agence pour préserver le patrimoine religieux, culturel et civilisationnel sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods.

Et de relever que l’institution a permis, grâce à son expérience et sa présence sur le terrain, d’assurer le soutien nécessaire aux bénéficiaires de manière transparente et pérenne et de gagner la confiance des institutions d’Al-Qods et ce, grâce à la supervision directe de SM le Roi Mohammed.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :