A LA UNEMonde

Biden promet l’évacuation de tous les Américains d’Afghanistan

Le président des Etats-Unis, Joe Biden a déclaré mercredi que l’armée américaine pourrait rester en Afghanistan au-delà de la date limite du 31 août, et ce jusqu’à l’évacuation totale de tous les Américains encore dans le pays.

« S’il y a encore des citoyens américains, nous allons rester pour les faire tous évacuer« , a promis M. Biden lors d’une interview accordée à la chaîne ABC News.

À la question de savoir si les Américains doivent s’attendre à ce que l’armée US pourrait rester en Afghanistan au-delà du 31 août, il a répondu : « Non, les Américains doivent comprendre que nous allons essayer d’en finir avant le 31 août » avant d’enchaîner que « s’il reste des citoyens américains, nous allons rester jusqu’à ce qu’ils soient tous sortis.« 

Plus de 10 000 Américains se trouvent encore en Afghanistan après la prise de pouvoir par les talibans, selon des responsables gouvernementaux américains.

→ Lire aussi : Le FMI suspend son aide pour l’Afghanistan

Le locataire de la Maison Blanche a promis que son gouvernement ferait « tout ce qui est en son pouvoir pour faire évacuer tous les Américains et nos alliés« , mais a reconnu que pour y parvenir d’ici la fin du mois, il faudrait augmenter considérablement le nombre de personnes évacuées par avion chaque jour.

Par ailleurs, Joe Biden a estimé qu’il y a entre 50.000 et 65.000 ressortissants afghans, y compris des membres de leur famille, qui attendent également d’être évacués. Ce processus a été ralenti par des problèmes de documents et des obstacles logistiques pour amener ces personnes en toute sécurité à l’aéroport de Kaboul afin qu’elles soient évacuées soit vers les États-Unis, soit vers des pays tiers.

Auparavant, la secrétaire d’État adjointe Wendy Sherman a déclaré que les États-Unis étaient au courant des informations selon lesquelles les talibans empêchaient les Afghans d’atteindre l’aéroport international de Kaboul, estimant que ce comportement allait à l’encontre des promesses publiques faites par ce groupe de permettre un passage sûr à ceux qui souhaitent quitter le pays.

« Nous avons vu des rapports selon lesquels les talibans, contrairement à leurs déclarations publiques et à leurs engagements vis-à-vis de notre gouvernement, empêchent les Afghans qui souhaitent quitter le pays d’atteindre l’aéroport« , a déclaré Mme. Sherman lors du point de presse quotidien du département d’Etat.

L’ambassade des États-Unis à Kaboul a émis dans la journée une alerte indiquant qu’elle ne pouvait pas garantir un passage sûr vers l’aéroport.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page