AccueilA LA UNEBientôt un 2è concours unifié pour le recrutement de 200 personnes en situation de handicap
handicap

Bientôt un 2è concours unifié pour le recrutement de 200 personnes en situation de handicap

Un deuxième concours unifié pour le recrutement de 200 personnes en situation de handicap sera bientôt organisé, conformément au projet de loi de finances 2020, a indiqué la ministre de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, Jamila El Moussali.

Présentant jeudi le projet de budget du ministère devant la Commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, M. El Moussali a énuméré les mesures prises en vue de faire aboutir l’opération de recrutement de 200 personnes par le biais d’un concours unifié.

La commission nationale permanente de suivi des concours dédiés aux personnes en situation de handicap a approuvé la vision organisationnelle y afférente, a-t-elle souligné, relevant qu’il sera procédé à la mise en œuvre d’une proposition visant à instaurer des bureaux régionaux pour la réception des dossiers de candidature.

Au volet des mesures adoptées dans la perspective du concours 2020, la ministre a annoncé la tenue d’une rencontre pour présenter les conclusions d’une étude sur le soutien et la promotion de cette catégorie sociale, menée dans la perspective de préparer un projet de loi en la matière.

Il est prévu en outre la mise en place d’une application pour l’octroi de l’attestation de handicap à distance, tout en encourageant les initiatives visant à faciliter l’accès des personnes handicapées aux plages et aux espaces de divertissement.

M. El Moussali a en outre mis l’accent sur la création envisagée d’un service de secours mobile destiné aux enfants en situation de rue à Tanger, Salé et Agadir, de même qu’un programme de lutte contre l’exploitation des enfants pour la mendicité dans le cadre du plan “Villes sans enfants en situation de rue”.

Il a été procédé dans ce contexte à la mise en place de cinq centres d’accompagnement pour la promotion de l’enfance et à l’élaboration de cinq plans provinciaux de protection de l’enfant, a-t-elle rappelé, notant que l’accent est mis sur la formation des ressources humaines qualifiés dans ce domaine.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :