Brexit : le Parlement britannique sera suspendu à partir de mardi jusqu’au 14 octobre

le Parlement

Le Parlement britannique sera suspendu pour cinq semaines après le vote, lundi soir, des députés sur une motion du gouvernement appelant à des élections législatives anticipées, a annoncé un porte-parole du Premier ministre Boris Johnson.

Cette prorogation qui s’étendra jusqu’au 14 octobre interviendra quel que soit le résultat du vote, que le gouvernement l’emporte ou non, a-t-il précisé.

La décision de prorogation du parlement avait suscité la fureur des militants de l’opposition hostiles à un Brexit sans accord, ainsi que d’une partie des Britanniques lorsqu’elle avait été annoncée fin août par Boris Johnson, accusé de manœuvrer pour précipiter le Royaume-Uni vers une sortie de l’Union européenne (UE) sans accord.

→ Lire aussi : Brexit : la livre sterling se reprend après la défaite de Boris Johnson au parlement

Boris Johnson l’avait lui justifiée par la nécessité de préparer puis présenter un nouveau programme de politique intérieure.


Il est peu probable que l’exécutif recueille la majorité des deux tiers nécessaire pour convoquer un scrutin, qu’il souhaite organiser le 15 octobre, lorsque les députés se prononceront tard dans la soirée lundi.

L’opposition craint que Boris Johnson ne fasse fi de la loi votée la semaine dernière avec le soutien de députés conservateurs rebelles, l’obligeant à solliciter auprès de Bruxelles un report de trois mois du Brexit s’il n’obtient pas d’accord de sortie d’ici le 19 octobre.

Selon un porte-parole du leader travailliste Jeremy Corbyn, les chefs de file de l’opposition réunis lundi matin “se sont mis d’accord pour travailler ensemble pour que le gouvernement se justifie devant le Parlement”.