Canada: Justin Trudeau promet d’imposer une taxe de 3% aux géants du web

Justin Trudeau

Le Premier ministre canadien sortant et leader des Libéraux, Justin Trudeau, en campagne pour les législatives du 21 octobre, a promis d’imposer une taxe de 3% sur les recettes des géants du web au Canada.

Dans la plateforme électorale du parti libéral présentée dans la perspective de ce scrutin, M. Trudeau a affirmé que sa formation envisage d’instaurer une taxe de 3 % sur les grandes compagnies américaines du web, Google, Amazon, Facebook, Apple et Netflix.

D’après la même source, les recettes visées par la future taxe devront totaliser un demi-milliard de dollars liés à la vente de publicité en ligne et les données des utilisateurs.

Une telle taxe devrait rester en vigueur jusqu’à ce que les pays membres de l’OCDE s’entendent sur la question des impôts des géants de l’Internet au titre des profits récoltés dans le pays où ils génèrent leurs recettes.

“Il est important de veiller à ce que les entreprises canadiennes bénéficient des mêmes avantages que les géants internationaux et c’est pourquoi nous travaillons avec la communauté internationale pour proposer une approche responsable”, a déclaré Justin Trudeau dimanche à Toronto.

D’après son programme électoral, le Parti libéral s’engage à mettre en œuvre les recommandations de l’OCDE “pour nous assurer que les sociétés numériques internationales dont les produits sont consommés au Canada perçoivent et versent la même taxe de vente que les sociétés numériques canadiennes”.

En outre, la formation de Justin Trudeau prévoit une taxe supplémentaire de 10 % sur les véhicules de luxe, les bateaux et les jets privés d’une valeur de plus de 100.000 dollars, une mesure qui permettrait de générer quelque 600 millions de dollars chaque année.