A LA UNESociété

Canada: les non-vaccinés perdraient l’assurance chômage

Le gouvernement fédéral canadien a annoncé que les chômeurs et les personnes perdant leur emploi et réfractaires à la vaccination pourraient se voir privés des prestations liées à l’assurance chômage.

Selon Radio Canada, la ministre de l’Emploi Carla Qualtrough a annoncé le 30 décembre que les Canadiens sans travail refusant de se faire vacciner pourraient se voir privés de prestations, tant que les préoccupations de santé publique resteront au premier plan. Les libéraux au pouvoir ont ainsi ajouté des clauses restrictives pour le versement de prestations, estimant que le soutien fédéral ne doit pas aller aux travailleurs qui perdent leur emploi ou des heures de travail parce qu’ils refusent de se faire vacciner.

→Lire aussi : Canada : 33 millions de cellulaires tracés par l’Agence de santé publique pendant le confinement

La règle ne s’appliquerait cependant pas aux personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales. « Tant que la santé publique collective des Canadiens sera menacée et que notre économie sera ainsi menacée, nous devrons garder la politique en matière de santé publique en tête de nos décisions dans les domaines de l’emploi, du travail et de l’économie« , a déclaré Carla Qualtrough, ajoutant qu’elle ne savait pas combien de temps cette règle allait s’appliquer.

Au début de la crise, le taux de chômage a explosé au Canada, atteignant un sommet historique de 13,7% en mai 2020, avant de diminuer pour se situer à environ 6% en novembre 2021.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page