AccueilA LA UNECanicule, sécheresse, restrictions d’eau…la France vit un été pas comme les autres!!
Canicule

Canicule, sécheresse, restrictions d’eau…la France vit un été pas comme les autres!!

Après une accalmie qui n’aura duré que trois petites semaines, la canicule revient en France qui se prépare à vivre à partir de lundi un nouvel épisode de fortes chaleurs où le thermomètre pourra dépasser les 40 degrés.

Les températures vont grimper progressivement à partir de dimanche et deviendront très élevées en début de semaine prochaine sur une grande partie de l’hexagone avec des températures dépassant les 40 degrés, selon Météo France.

Il fera jusqu’à 38°C à Paris et Lyon, 39°C à Rennes, Nantes, Limoges et Nevers. La barre des 40°C sera atteinte à Angers, Bourges, Poitiers, Bergerac, Avignon et Toulouse et même dépassée à Bordeaux avec 41°C. Des pointes à 42 voire 43°C seront localement possibles dans le sud-ouest.

Ce n’est qu’à partir de vendredi qu’une baisse significative des températures interviendrait par l’ouest, selon l’institut météorologique français.

Face à cette situation climatologique exceptionnelle, un plan canicule sera activé par le gouvernement « en fonction du degré de sévérité ».

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a dit espérer que “cette nouvelle vague de chaleur sera moins longue, moins étendue et moins sévère “. «Nous activerons le plan canicule en fonction du degré de sévérité», a affirmé la ministre dans des déclarations rapportées par les médias du pays.

→ Lire aussi : Le record absolu de température en France validé à 46°C

La France a vécu durant la dernière semaine de juin, un épisode de canicule non seulement précoce mais également sans précédent, avec des températures dépassant les 40 degrés sur une grande partie du pays.

Ces conditions climatiques ajoutées à la sécheresse qui commence à s’installer dans nombre de départements de France métropolitaine, causée par un déficit de précipitations de plusieurs mois, ont fait que des mesures de restriction d’eau ont été prises et concernent actuellement pas mois de 73 départements dans l’hexagone.

Selon le site propluvia, 139 arrêtés pour restreindre l’utilisation de l’eau sont en cours dans les 73 départements concernés. 26 sont placés en crise, entraînant l’interdiction de tous les prélèvements jugés non prioritaires, même agricoles.

«On est très vigilant sur la gestion de l’eau», a affirmé, pour sa part, la secrétaire d’Etat Emmanuelle Wargon à la Transition écologique.

Par ailleurs et face aux risques d’incendies des forêts, le ministère de la Transition écologique et solidaire en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, a renouvelé sa campagne de prévention contre les feux de forêts.

Récemment, le gouvernement français a dévoilé un plan destiné à mieux gérer les ressources hydriques appelées à se raréfier en raison du réchauffement climatique. Composé de 23 mesures, le plan vise à économiser et mieux partager l’eau pour préserver cette ressource vitale.

L’objectif de ce plan est de baisser les prélèvements d’eau de 10% d’ici 2025 et de 25% en 15 ans », selon le ministère français de la Transition écologique et Solidaire qui souligne que tous les usages sont concernés : domestiques, agricoles, industriels.

Le but est de préparer la France à un avenir dans lequel l’eau sera moins abondante, assure le ministère.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :