AccueilA LA UNECarlos Ghosn sera fixé sur une nouvelle inculpation lundi
Carlos Ghosn

Carlos Ghosn sera fixé sur une nouvelle inculpation lundi

La garde à vue de Carlos Ghosn arrive lundi à son terme et pourrait déboucher sur une nouvelle mise en examen sur la base des accusations de détournement de fonds de Nissan.

Selon les médias japonais, l’ancien PDG de l’alliance automobile Renault-Nissan va être inculpé pour la quatrième fois, ajoutant que ses avocats ont prévenu qu’ils déposeraient aussitôt une demande de remise en liberté.

Depuis son arrestation le 4 avril à Tokyo, un mois à peine après avoir quitté la prison sous caution, Carlos Ghosn s’est retrouvé une nouvelle fois face aux enquêteurs pour être interrogé sur des transferts d’argent du groupe nippon à un distributeur de véhicules du constructeur à l’étranger.

Sur un total de 15 millions de dollars versés à cet intermédiaire situé à Oman entre 2015 et 2018, 5 millions ont été utilisés par M. Ghosn, selon le bureau des procureurs.

→ Lire aussi : Nissan va décider du sort de Carlos Ghosn lors d’une assemblée générale extraordinaire

Cet argent a été injecté via une société au Liban dans un fonds contrôlé par le fils de Carlos Ghosn aux Etats-Unis, qui l’aurait réinvesti dans quelque 30 firmes.

L’argent aurait également servi à l’achat d’un luxueux bateau, d’un coût de 12 millions d’euros.

L’ancien PDG a déjà été inculpé à trois reprises. Deux fois pour déclarations inexactes de revenus sur les années 2010 à 2018, dans des documents remis par Nissan aux autorités financières, et une fois pour abus de confiance. Il est notamment accusé d’avoir tenté de faire couvrir par la compagnie des pertes sur des investissements personnels lors de la crise économique de 2008.

Il avait été relâché le 6 mars après 108 jours dans le centre de détention de Kosuge (nord de Tokyo), moyennant le versement d’une caution de 8 millions d’euros.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :