Climat: Ottawa veut atteindre la carboneutralité d’ici 2050

carboneutralité

Le gouvernement canadien a déposé, jeudi, un projet de loi pour réduire les émissions de gaz à effet de serra, dans le but d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

Le texte prévoit la définition de cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre au Canada tous les cinq ans, à compter de 2030. Le ministère de l’environnement devra faire un rapport au parlement des progrès réalisés en la matière à chaque étape.

Aucune cible n’est dictée dans le texte proposé qui prévoit plutôt la création d’un “organisme consultatif” composé d’experts qui conseilleront le ministre afin qu’il fixe les cibles.

Selon le projet de loi, le ministre de l’Environnement doit aussi présenter un plan de réduction d’émissions pour 2030 dans les six à neuf mois suivant l’entrée en vigueur de la loi-cadre.

→ Lire aussi : CANADA : LA TAXE CARBONE JUGÉE INCONSTITUTIONNELLE EN ALBERTA


“En plus de mettre sur pied des mesures pour arriver à cet objectif de manière transparente, la Loi canadienne sur la responsabilité en matière de carboneutralité sera une étape fondamentale vers une relance durable et une économie compétitive à long terme”, a déclaré le Premier ministre Justin Trudeau lors d’une conférence de presse.

M. Trudeau n’a pas expliqué pourquoi le projet ne comporte aucune cible ou obligation pour y parvenir avant une décennie. Selon lui, le véritable test aura lieu au moment de se rendre aux urnes.

Les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 2% au Canada entre 2017 et 2018, selon le dernier bilan officiel du gouvernement fédéral. Le total des émissions de gaz à effet de serre du pays a été de 729 millions de tonnes de dioxyde de carbone et ses équivalents en 2018, en hausse de 15 millions de tonnes émises un an plus tôt.

Le pays nord-américain s’éloigne ainsi de ses objectifs de réduction des GES et de son engagement dans le cadre de l’Accord de Paris. Il se retrouve au même niveau qu’en 2005, alors que ses émissions de gaz à effet de serre se chiffraient à 730 millions de tonnes. Ottawa s’est engagé à réduire ses émissions afin qu’elles atteignent 70 % du niveau de 2005 d’ici 2030.


( Avec MAP )