ban600

Le Club Afrique Développement clôture à Libreville ses missions multisectorielles au titre de l’année 2017

Le Club Afrique Développement clôture à Libreville ses missions multisectorielles au titre de l’année 2017

Le Club Afrique Développement (CAD), du groupe Attijariwafa bank, a clôturé, récemment à Libreville, ses missions multisectorielles au titre de l’année 2017, indique un communiqué des organisateurs.

Organisée avec l’Union Gabonaise de Banque sous le thème "Investir au Gabon", cette rencontre business (13 et 14 décembre), la 6ème du genre du CAD au cours de cette année, vient couronner une dynamique de plusieurs missions multisectorielles ayant eu lieu en Côte d’Ivoire, au Maroc, en passant par le Mali, le Cameroun et le Sénégal.

La mission de Libreville a enregistré près de 200 participants, provenant du Gabon, du Mali, du Cameroun, du Burkina Faso, du Maroc, de Tunisie, de Togo, de France et du Japon, et plus 150 rencontres d’affaires réalisées, principalement dans les secteurs de la distribution, du BTP, du conseil, de l’agroalimentaire et de l’industrie du bois.

Lors d’une conférence débat, organisée dans le cadre de cette manifestation, la ministre de la Promotion des Investissements Privés de la République du Gabon, Madeleine BERRE, a souligné que la mission de Libreville a été l’occasion de faire part aux participants des potentialités du Gabon et de décrire avec précision les actions qui sont entreprises par le gouvernement en vue d’améliorer le climat des affaires.

Et d’ajouter que la valorisation du potentiel naturel du Gabon qu’il soit forestier, minier, touristique ou dans les nouvelles technologies, sera d’autant plus grande dès lors que l’Etat exercera son rôle de partenaire du secteur privé.

De son côté, l’Administrateur Directeur Général de l’Union Gabonaise de Banque (UGB), Abdelaziz Yaaqoubi a repositionné les enjeux de développement du Gabon, dans un contexte de redynamisation de l’économie africaine, mettant en avant le rôle d’accompagnement de l’UGB dans le développement du tissu économique national.

Quant à Mme Mouna Kadiri, Directeur du Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank, elle a rappelé l’évolution de cette plateforme au service des acteurs économiques engagés dans le continent et projeté l’assistance sur un exercice 2018 où il est prévu de nouvelles missions sectorielles notamment en Tunisie, en Mauritanie, en Côte d’Ivoire et au Congo Brazzaville.

La mission de Libreville a été aussi marquée par l’organisation de deux panels. Le premier a été axé autour du cadre de l’investissement au Gabon avec la participation des institutionnels majeurs en charge de la promotion de l’investissement à leur tête la Ministre de l’Investissement ainsi que M. Alain BA OUMAR, Président de la CPG (Confédération Patronale du Gabon) et M. Gabriel NTOUGOU, Administrateur de la Zone Économique Spéciale de NKOK (GSEZ).

Le second panel, quant à lui, a focalisé sur l’accompagnement des entreprises en développement, et a réuni des représentants d’institutions financières aussi bien du Maroc (programme Elite de la bourse de Casablanca) que de l’Afrique Centrale – BVMAC (bourse de Valeurs de la CEMAC).

En clôture de cette rencontre business, les invités ont eu l’occasion de visiter la Zone Économique à Régime Privilégié (ZERP) de Nkok qui représente une rampe de lancement du tissu industriel du Gabon dans la perspective de la diversification de l’économie, sous l'impulsion des plus hautes autorités du pays.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :